El Salvador

S.E. M. Carlos Mauricio Funes Cartagena, Président

24 septembre 2010 (65e session)

El Salvador
Statement Summary: 

M. CARLOS MAURICIO FUNES CARTAGENA, Président de la République d’El Salvador, a mis l’accent sur les problèmes de son pays, à savoir la pauvreté, la violence faite aux femmes, l’injustice sociale ou la criminalité organisée.  Alors que l’Assemblée générale a achevé mercredi son débat sur les OMD, le Président a estimé que les efforts entrepris jusqu’à maintenant n’ont pas eu les résultats escomptés. 

M. Cartagena a dénoncé l’assassinat de 72 migrants dont 14 Salvadoriens, qui tentaient de fuir vers les États-Unis ou le Canada à la recherche d’une vie meilleure.  Cela est une tragédie qui met en lumière la pauvreté, la misère et l’injustice généralisée qui touche les populations d’Amérique latine, a-t-il souligné.  Sur les 9 millions d’habitants au Salvador, 3 millions ont émigré vers d’autres pays.  Le trafic des armes et l’insuffisance de résultats dans la lutte contre la pauvreté sont un constat d’échec pour les politiques mises en place jusqu’à présent au Salvador, a-t-il reconnu.  Il a appelé la communauté internationale à s’attaquer aux racines du mal et à ne pas abandonner l’Amérique centrale à son triste sort. 

M. Cartagena a rappelé que El Salvador n’était pas le seul pays victime des cartels de la drogue.  Il a proposé la création d’une commission d’enquête sur les crimes organisés, qui prendrait des mesures, en partenariat avec les pays voisins, en vue de coordonner les politiques.  Selon lui, la création d’une telle commission contribuerait au renforcement des institutions qui bien souvent sont infiltrées par le crime organisé. 

Dévoilant sa stratégie, il a expliqué que la commission reposerait sur la transparence et s’attaquerait à la création de narco-États au sein même des pays.  Les défis sont considérables, a-t-il estimé, et El Salvador est à ce jour le seul pays de la région d’Amérique centrale à obtenir des résultats, notamment grâce à la mise en place d’un Sous-Secrétariat à la transparence et à la lutte contre la corruption.
 


Source

Déclaration

Sessions précédentes

  • S.E. M. Salvador Sánchez Cerén
    Président
  • S.E. M. Salvador Sánchez Cerén
    Président
  • S.E. M. Salvador Sánchez Cerén
    Président
  • S.E. M. Hugo Roger Martínez Bonilla
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Salvador Sánchez Cerén
    Président
  • S.E. M. Carlos Mauricio Funes Cartagena
    Président
  • S.E. M. Carlos Mauricio Funes Cartagena
    Président
  • S.E. M. Carlos Mauricio Funes Cartagena
    Président
  • S.E. M. Carlos Mauricio Funes Cartagena
    Président