Sierra Leone

S.E. M. Julius Maada Bio, Président

21 septembre 2022

Résumé de la déclaration: 

M. JULIUS MAADA BIO, Président de la Sierra Leone, a constaté que les progrès vers la réalisation des ODD ont été compliqués par la réorientation du financement et des investissements, les perturbations des chaînes de production et d’approvisionnement, l’insécurité alimentaire et énergétique, le ralentissement des économies et les effets néfastes des changements climatiques.  Il a appelé à développer des financements du développement innovants, exempts des restrictions et des coûts de transaction élevés associés aux prêts concessionnels, et demandé que l’aide internationale soit alignée sur les priorités nationales.  Estimant que les effets néfastes des changements climatiques ne connaissent pas de frontières, M. Bio a exigé le respect des engagements internationaux pour lutter contre ce fléau, coordonner les efforts d’atténuation, améliorer les systèmes d’alerte précoce, améliorer la gestion des ressources en eau, promouvoir la gestion des risques de catastrophe et renforcer la conservation et la protection des habitats naturels.  Estimant qu’il existe des opportunités pour une transition énergétique juste, le Président a aussi plaidé pour le rôle accru des femmes et des jeunes qui doivent être au cœur des investissements climatiques.  La Sierra Leone s’est en outre pleinement engagée à conclure le traité sur la conservation et l’utilisation durable de la diversité biologique marine des zones situées au-delà de la juridiction nationale. 

Par ailleurs, a poursuivi M. Bio, le Gouvernement a augmenté le financement national de l’éducation, notamment pour faire face aux crises de l’apprentissage.  Contre la crise alimentaire mondiale, le Chef d’État a appelé à une augmentation des financements pour soutenir l’agriculture et l’irrigation, améliorer la nutrition des populations vulnérables et la protection sociale des populations à risque, ainsi que l’accès aux engrais.  Selon lui, la pandémie de COVID-19 a rappelé que l’équité, la coopération multilatérale et une réponse mondiale globale sont nécessaires pour faire face aux urgences sanitaires susceptibles de saper la paix, la sécurité et le développement dans le monde.  À cet égard, un soutien financier multilatéral est nécessaire de toute urgence pour compléter les efforts nationaux de réduction de la mortalité maternelle et infantile, prévenir les épidémies et lutter contre les maladies tropicales et transmissibles, et renforcer les infrastructures de santé et la capacité du personnel de santé.  Il a estimé que les ODD ne pourront pas être réalisés sans parvenir à l’égalité des sexes et à l’autonomisation des femmes. 


Source

Déclaration

Vidéo

Pour changer de langue, veuillez ouvrir la vidéo en grand et cliquer sur les notes de musique en bas de l'écran.



Audio

Arabe | MP3

Chinois | MP3

Anglais | MP3

Français | MP3

Russe | MP3

Espagnol | MP3

Sessions précédentes

  • S.E. M. Julius Maada Bio
    Président
  • S.E. M. Samura Matthew Wilson Kamara
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Ernest Bai Koroma
    Président
  • S.E. M. Ernest Bai Koroma
    Président
  • S.E. M. Samura Kamara
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Samura Kamara
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Joseph Bandabla Dauda
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Ernest Bai Koroma
    Président
  • S.E. M. Ernest Bai Koroma
    Président
  • S.E. M. Ernest Bai Koroma
    Président