Lesotho

S.E. M. Thomas Motsoahae Thabane, Premier Ministre

28 septembre 2018 (73e session)

Lesotho
Statement Summary: 

Cela fait 73 ans que du haut de cette tribune nous rivaliserons d’engagements et de promesses aux citoyens du monde, a avoué M. THOMAS MOTSOAHAE THABANE, Premier Ministre du Lesotho.  Notre action a-t-elle été vraiment à la hauteur de notre rhétorique?  Parce que sept décennies plus tard, nous sommes toujours emmêlés dans les conflits et la violence.  Le monde envisagé par les Pères fondateurs de la Charte nous échappe toujours.  Le système multilatéral semble n’offrir aucune solution durable aux défis qui mettent à l’épreuve la confiance qu’à l’humanité dans les Nations Unies.  L’espoir que les générations futures soient à l’abri des guerres s’éloigne de plus en plus.  Pourtant, a poursuivi le Premier Ministre, qui oserait remettre en question la pertinence des Nations Unies?  Le monde ne serait pas le même sans l’ONU.  Elle est imparfaite certes mais son l’impact sur un nombre incalculable de gens ne peut être nié. 

Avec l’aide de l’ONU, de la Communauté de développement de l’Afrique australe (SADC), de l’Union africaine et d’autres partenaires au développement, le Lesotho, a affirmé le Premier Ministre, a brisé le cercle vicieux de l’instabilité et de l’insécurité et s’est lancé dans la transformation du « Royaume de la Montagne » en un pays juste, prospère et stable, caractérisée par des institutions au service du peuple, l’unité nationale, l’État de droit, la bonne gouvernance et les droits de l’homme, avec un effort renouvelé dans la mobilisation des ressources domestiques. 

Dans notre monde globalisé, a poursuivi le Premier Ministre, il est tout simplement « indéfendable et incompréhensible » que les décisions qui nous lient soient laissées aux mains d’une poignée d’États Membres.  Il a plaidé pour une réforme rapide du Conseil de sécurité qui tienne compte des aspirations de l’Afrique et qui soit véritablement transparent, ouvert et démocratique.  L’ONU, a conclu le Premier Ministre, doit faire taire ceux qui cherchent à diviser et monter les uns contre les autres.  Seule la solidarité permettra à l’ONU de mettre véritablement l’humanité au centre de son travail.  Les Nations Unies, a encore dit le Premier Ministre, sont la seule plateforme qui nous permet d’« embrasser » le multilatéralisme. 


Source

Déclaration

Vidéo

Français


Audio

Arabe | MP3

Chinois | MP3

Anglais | MP3

Français | MP3

Russe | MP3

Espagnol | MP3

Sessions précédentes

  • S.E. M. Motsoahae Thomas Thabane
    Premier Ministre
  • S.E. M. Pakalitha Bethuel Mosisili
    Premier Ministre
  • S.E. M. Pakalitha Bethuel Mosisili
    Premier Ministre
  • S.E. M. Mohlabi Kenneth Tsekoa
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Motsoahae Thomas Thabane
    Premier Ministre
  • S.E. M. Thomas Motsoahae Thabane
    Premier Ministre
  • S.E. M. Pakalitha Bethuel Mosisili
    Premier Ministre
  • S.E. M. Pakalitha Bethuel Mosisili
    Premier Ministre
  • S.E. M. Pakalitha Bethuel Mosisili
    Premier Ministre