Kiribati

S.E. M. Taneti Maamau, Président

26 septembre 2018

Kiribati
Statement Summary: 

M. TANETI MAAMAU, Président de Kiribati, faisant référence au thème officiel de cette soixante-treizième Assemblée générale -« Faire de l’ONU une organisation pour tous: une force mondiale fondée sur des responsabilités partagées, au service de sociétés pacifiques, équitables et durables »-  a rappelé à « tous les dirigeants et à la machinerie onusienne » que le plus important n’était pas la quantité des résultats obtenus, mais « d’améliorer la vie de ceux que nous servons ».

Insistant sur la protection des plus faibles, des sans-voix, des citoyens spoliés par plus puissants qu’eux, et de ceux privés de représentation politique, invoquant mère Teresa, pour qui « une vie qui n’est pas vécue pour le bien des autres n’est pas vraiment une vie », M. Maamau a estimé que les dirigeants partageaient une responsabilité similaire.

Les habitants de Kiribati, a assuré leur Président, vivent en harmonie avec leur environnement, font preuve d’humilité.  Ils se rassemblent régulièrement dans des réunions communautaires pour régler les questions locales de manière holistique.  Les valeurs étalons sont le respect et la coopération entre les membres de la société. Dans le contexte géographique plus large du Pacifique, plusieurs outils assurent la sécurité des nations mais le dialogue et le consensus restent les solutions privilégiées.

M. Maamau s’est pris à imaginer un monde libéré des instincts de domination et de violence, un futur prospère et sûr pour les générations futures.  Il a énuméré plusieurs initiatives de l’ONU qui ont ou pourraient bénéficier à son pays, comme la Convention des Nations unies sur le droit de la mer de 1982 ou le Traité d’interdiction complète des essais nucléaires (TICE) ouvert à la signature en 1996, « qui nous a assurés que les radiations subies par notre peuple après les essais nucléaires réalisés sur Christmas Island durant les années 60 ne se répéteront pas ».

Décrivant une Organisation constamment tiraillée entre « les intérêts de ceux qui la dirigent et les intérêts de ceux pour qui elle a été créée », M. Maamau a insisté sur l’importance de voir l’ONU s’occuper des intérêts des simples citoyens.  À cet égard, le Président s’est dit impatient que soit désigné un nouveau Coordonnateur résident pour la zone Pacifique Nord et Centre. 

M. Maamau a enfin mis en avant la protection de l’environnement et la lutte contre le réchauffement climatique, deux axes qui, a-t-il expliqué, serviront de boussole à l’orientation stratégique de Kiribati à long terme.


Source

Déclaration

Vidéo

Français


Audio

Arabe | MP3

Chinois | MP3

Anglais | MP3

Français | MP3

Russe | MP3

Espagnol | MP3

Sessions précédentes