Paraguay

S.E. M.  Horacio Manuel Cartes Jara, Président

20 septembre 2017 (72e session)

Statement Summary: 

M. HORACIO MANUEL CARTES JARA, Président du Paraguay, a voulu que l’on persiste dans les efforts visant à trouver un équilibre raisonnable entre tous les pays.  La pauvreté, les inégalités, les changements climatiques, la criminalité transnationale organisée, le trafic de drogues qui ronge les institutions démocratiques, ainsi que le terrorisme, doivent être abordés de manière collective.  Le Président a réaffirmé le ferme engagement de son pays en faveur de l’Accord de Paris sur les changements climatiques et a encouragé les autres États, particulièrement les plus grands pollueurs, à préserver notre planète par tous les moyens possibles.

Rappelant que la fin de son mandat présidentiel interviendra en août 2018, M. Cartes Jara a souligné qu’il s’adressait pour la dernière fois devant l’Assemblée générale mais non sans avoir rappelé que son pays s’est doté d’une démocratie représentative, avec une réelle division des pouvoirs, un processus électoral au-dessus de tout soupçon et un État de droit valide.  Les politiques visant la réduction de la pauvreté, une croissance économique inclusive et l’intégration internationale du Paraguay ont permis de transformer une culture du clientélisme politique en un modèle de transparence et d’accès à l’information publique.

Le Président a aussi rappelé que son pays a été accepté à l’unanimité à l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) et qu’il est membre du Comité consultatif sur l’application des droits de l’Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (OMPI).  Pour le Président, ce sont là les preuves de l’implication grandissante de son pays sur la scène internationale.

Le Président a aussi insisté sur le MERCOSUR, l’intégration régionale présentant des avantages « inégalables ».  Il s’est enorgueilli de la signature, avec les Présidents du Congrès et de la Cour Suprême, d’une déclaration reconnaissant l’engagement de son pays en faveur du Programme de développement durable à l’horizon 2030.

Le Paraguay, a affirmé le Président, vit un processus de transformation inédit, lequel met fin à des pratiques telles que la corruption qui a si longtemps retardé le développement économique et social.  Ces dernières années, la croissance économique a enregistré une moyenne annuelle de 5,2%, soit une des plus élevées d’Amérique du Sud.  Le Chef de l’État a mentionné différentes réformes dans les secteurs de l’éducation, des infrastructures et de la réduction de la pauvreté.

Il a conclu en réaffirmant l’attachement de son pays à la paix et à la sécurité internationales et à la promotion et à la protection efficace des droits de l’homme avant de finir par un mot sur la situation au Venezuela.  Il a ainsi réitéré son message de solidarité envers le peuple vénézuélien, aux victimes de persécutions politiques et de violations des droits de l’homme du pays, en espérant que « ce peuple frère » puisse trouver bientôt une solution pacifique à la profonde crise qu’il vit.
 


Source

Déclaration

Vidéo

Français


Tribune


Audio

Arabe | MP3

Chinois | MP3

Anglais | MP3

Français | MP3

Russe | MP3

Espagnol | MP3

Sessions précédentes

  • S.E. M. Mario Abdo Benitez
    Président
  • S.E. M. Eladio Ramón Loizaga Lezcano
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Horacio Manuel Cartes Jara
    Président
  • S.E. M. José Antonio Dos Santos
    Représentant permanent
  • S.E. M. Horacio Manuel Cartes Jara
    Président
  • S.E. M. Luis Federico Franco Gómez
    Président
  • S.E. M. Fernando Lugo Méndez
    Président
  • S.E. M. Héctor Lacognata
    Ministre des relations extérieures
  • S.E. M. Fernando Lugo Méndez
    Président