Panama

S.E. M. Juan Carlos Varela Rodríguez, Président

20 septembre 2017 (72e session)

Statement Summary: 

Pour M. JUAN CARLOS VARELA RODRÍGUEZ, Président du Panama, les dernières catastrophes naturelles comme les ouragans Irma, Jose, Harvey et Maria et les deux tremblements de terre au Mexique, sont un message clair: les États doivent s’aider les uns les autres et non pas s’affronter.  La paix, a-t-il argué, est une « construction humaine pour une coexistence dans le respect mutuel, la satisfaction des besoins élémentaires et la sauvegarde de notre planète commune ».  Pour y parvenir, il est essentiel de placer l’Homme au cœur de toutes les décisions et de toutes les politiques, une voie que le Panama poursuit depuis 39 mois.  Comme l’a souligné le pape François lors de sa visite en 2015, « la situation géographique du Panama au centre du continent américain en fait un point de rencontre entre le Nord et le Sud, entre le Pacifique et l’Atlantique et représente un appel à promouvoir un nouvel ordre mondial de paix, de justice et de solidarité, dans le respect de l’autonomie de chaque nation », a rappelé le Président qui tient à ce rôle de médiateur et de facilitateur de dialogue pour trouver des solutions communes aux problèmes de sa région. 

Après avoir salué la mise en œuvre de l’Accord de paix en Colombie, il a abordé le problème transfrontalier majeur auquel est confronté son continent à savoir l’augmentation de la production et du trafic de drogues.  Pour y faire face, il faut, selon lui, faire front commun. « Nous ne pouvons pas laisser le trafic de drogues nous voler une paix qui a été si difficile à trouver en Amérique centrale et en Colombie », a-t-il averti, exigeant une lutte commune avec des ressources suffisantes et demandant le soutien des pays producteurs et consommateurs.  Abordant aussi la crise au Venezuela, le Président a souhaité une feuille de route claire pour des élections libres et transparentes en 2018 et a estimé que ce serait une grande erreur que de vouloir imposer un modèle politique à parti unique. 

Il a condamné toutes les formes de terrorisme et a lancé un appel aux pays membres du Conseil de sécurité pour qu’ils trouvent des moyens concrets de parvenir à la paix en Syrie et en Iraq.  Il a aussi condamné les « dirigeants irresponsables » qui tentent de déstabiliser le monde, citant notamment la Corée du Nord.  Le Panama, a-t-il dit, soutient le processus de réforme préconisé par le Secrétaire général pour faire de l’ONU une organisation plus transparente et plus efficace.  Il a d’ailleurs défendu l’idée de créer un siège régional de l’ONU au Panama. 

Le Président a, en effet, fait état des derniers progrès enregistrés par son pays dont le moindre n’a pas été de récupérer des centaines de millions de dollars détournés et de rétablir l’honnêteté du Gouvernement.  Cela s’est accompagné d’une croissance économique soutenue qui profite à tous les Panaméens, comme en attestent l’augmentation des salaires et des pensions, les projets d’infrastructure et les investissements dans l’éducation, la santé, l’assainissement et les transports en commun. 

Le Président a également mis l’accent sur la transparence et la lutte contre la corruption dans la gestion des affaires publiques, au nom de l’intérêt général et du développement durable.  « Présider un gouvernement honnête qui répartit les richesses sur la base de la justice sociale et de l’équité est la voie à suivre pour la paix sociale, une vie digne et un monde juste où tous sont égaux », a affirmé le Président Varela Rodríguez, qui a insisté sur la responsabilité fiscale et la lutte contre l’évasion fiscale et la corruption dans la mesure où cela affecte directement les revenus publics et les capacités de l’État à servir le peuple et à œuvrer au développement durable pour tous.
 


Source

Déclaration

Vidéo

Français


Tribune


Audio

Arabe | MP3

Chinois | MP3

Anglais | MP3

Français | MP3

Russe | MP3

Espagnol | MP3

Sessions précédentes

  • S.E. M. Juan Carlos Varela Rodríguez
    Président
  • S.E. M. Juan Carlos Varela Rodríguez
    Président
  • S.E. M. Juan Carlos Varela Rodríguez
    Président
  • S.E. M. Juan Carlos VARELA RODRÍGUEZ
    Président
  • S.E. M. Ricardo Martinelli Berrocal
    Président
  • S.E. M. Ricardo Martinelli Berrocal
    Président
  • S.E. M. Francisco Alvarez de Soto
    Vice-chancellier
  • S.E. M. Ricardo Martinelli Berrocal
    Président
  • S.E. M. Ricardo Martinelli Berrocal
    Président