Kazakhstan

S.E. M. Kairat Abdrakhmanov, Ministre des affaires étrangères

21 septembre 2017 (72e session)

Kazakhstan
Statement Summary: 

M. KAIRAT ABDRAKHMANOV, Ministre des affaires étrangères du Kazakhstan, a rappelé que le Président Noursoultan Nazarbaïev a endossé le concept de « diplomatie préventive » lors de sa première déclaration devant les Nations Unies, en 1992, un concept repris aujourd'hui par le Secrétaire général et l’Assemblée générale.  Cette idée a, depuis son indépendance, contribué à faire du Kazakhstan un État proactif et responsable, a expliqué le Ministre, ajoutant que son pays est maintenant un contributeur net aux efforts de paix et de stabilité, ainsi qu’au développement économique et social, dans la région et au-delà. 

Au cours de cette période, le Kazakhstan a su développer un modèle économique efficace et compétitif, a poursuivi le Ministre, soulignant que son pays avait une « vision claire de son développement futur », avec l’objectif d’en faire l’une des 30 économies les plus performantes de la planète d’ici à 2050 ainsi qu’un modèle de bonne gouvernance.  Il a aussi rappelé que le Président Nazarbaïev a annoncé la « Troisième modernisation » du Kazakhstan, un nouveau modèle de croissance économique mettant l’emphase sur la modernisation technologique.  Par ailleurs, le pays compte moderniser ses infrastructures ferroviaires et routières.
Sur le plan politique, le Président Nazarbaïev a initié une réforme constitutionnelle visant à « redistribuer » les pouvoirs entre les trois branches du Gouvernement afin de poursuivre la démocratisation du pays.

Pour M. Abdrakhmanov, le thème du débat général, mettant l’emphase sur les personnes, est un reflet réaliste des défis auxquels font face les Nations Unies ainsi que son importance.  Malgré les critiques dont elle fait l’objet et la réforme tant attendue visant à la rendre plus apte à répondre aux crises, l’ONU demeure une lueur d’espoir pour des milliards de personnes.  Il a salué les efforts du Secrétaire général pour revitaliser les Nations Unies, ajoutant que le Kazakhstan s’efforce de mettre sur pied un centre régional de l’ONU dédié à la diplomatie multilatérale, au développement durable, à l’aide humanitaire et à la réduction des risques de catastrophe. 
S’agissant de la question nucléaire, le Ministre a rappelé que l’expérience « amère » de son pays, avec des centaines d’essais nucléaires, l’a conduit à demander l’élimination du « danger nucléaire », incluant son interdiction complète et la destruction des stocks existants.  Il a déclaré que le développement d’armes nucléaires par la République populaire démocratique de Corée est « totalement inacceptable », plaidant en faveur d’un règlement politique afin de faire baisser les tensions. 

En août de cette année, a-t-il poursuivi, l’Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) a ouvert, au Kazakhstan, la Banque d’uranium faiblement enrichi afin de contribuer à l’utilisation de l’énergie nucléaire à des fins pacifiques.  À cette occasion, le Président kazakh avait déclaré son intention de convoquer une réunion des États détenteurs de l’arme nucléaire, de développer des zones exemptes d’armes nucléaires et d’assurer la mise en œuvre du Traité sur l'interdiction complète des armes nucléaires en 2020.

Abordant la question du terrorisme, le Ministre a rappelé le soutien de son pays à la création du Bureau des Nations Unies de lutte contre le terrorisme. Le Kazakhstan est en outre l’hôte des pourparlers d’Astana sur la Syrie, qui a déjà permis la mise en place de zones de désescalade et de procédures de vérification. 

En outre, a poursuivi M. Abdrakhmanov, le Kazakhstan appuie la réforme des opérations de maintien de la paix initiée par le Secrétaire général, sur la base de la prévention et de la pérennisation de la paix.  À l’occasion de sa présidence du Conseil de sécurité, en janvier 2018, le Kazakhstan compte organiser une réunion de haut niveau sur la paix et la sécurité, et s’intéresser notamment à la situation en Afghanistan et en Asie centrale.  Enfin, le Ministre a réaffirmé l’engagement de son pays envers le développement durable et la lutte contre les changements climatiques.
 


Source

Déclaration

Vidéo

Français


Audio

Arabe | MP3

Chinois | MP3

Anglais | MP3

Français | MP3

Russe | MP3

Espagnol | MP3

Sessions précédentes

  • S.E. M. Kairat Abdrakhmanov
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Erlan Idrissov
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Nursultan Nazarbayev
    Président
  • S.E. M. Erlan A. Idrissov
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Erlan A. Idrissov
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Kairat Umarov
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Nursultan Nazarbayev
    Président
  • S.E. M. Kanat Saudabayev
    Secrétaire d'État
  • S.E. M. Kanat Saudabayev
    Secrétaire d'État