Honduras

S.E. M. Juan Orlando Hernández Alvarado, Président

19 septembre 2017

S.E. M.Juan Orlando Hernández Alvarado

UN Photo / Téléchargement

Résumé de la déclaration : 

M. JUAN ORLANDO HERNÁNDEZ ALVARADO, Président du Honduras, a dit que les progrès réalisés au cours des quatre dernières années permettent d’entrevoir le « nouveau Honduras ».  Au cours de cette période, a-t-il notamment précisé, le taux d’homicides a diminué de presque la moitié, ce qui a permis au pays de faire un bond important dans l'indice de paix globale. 

Il s’est ensuite félicité de l’établissement, cette année, avec le Guatemala, de la première union douanière des Amériques, permettant la libre circulation des biens et services.  Il a indiqué que des négociations sont en cours avec le Salvador et le Nicaragua pour qu’ils se joignent à cet accord.  Le Honduras, avec le Salvador et le Nicaragua, et l’appui de la Banque centraméricaine d’intégration économique, a mis sur pied le Plan de développement du Golfe de Fonseca, qui permettra de créer un pôle de développement économique.  En outre, la mise en œuvre du programme de développement économique « Honduras 2020 » prévoit la création de 600 000 emplois au cours des cinq prochaines années.

Le Président a également salué les progrès réalisés par son pays sur le plan de la transparence et de la lutte contre la corruption.  Nous avons purgé la police nationale, créé des tribunaux anticorruption et renforcé le Ministère de la sécurité publique, a-t-il expliqué, en plus de signer, avec l’Organisation des États américains (OEA), un accord établissant la Mission d’appui contre la corruption et l’impunité.  En outre, a continué le Président, le Honduras, en accord avec les objectifs de développement durable et le Programme de développement durable à l’horizon 2030, a mis en œuvre un ambitieux programme social visant à protéger les Honduriens les plus vulnérables.  Il a par ailleurs souligné que les effets « implacables » des changements climatiques se manifestent déjà, avec une série d’ouragans et de tempêtes tropicales « tragiques ». 

Cependant, a continué le Président, la lutte contre la pauvreté occupe la place « prioritaire » dans le programme des gouvernements des pays en développement.  « Nous devons vaincre les conditions structurelles qui excluent des pans entiers de nos sociétés », a-t-il plaidé, ajoutant que la pauvreté est la cause des migrations, de l’insécurité et de la violence.  Il a par ailleurs dénoncé le système de classification utilisé par les pays développés pour mesurer le niveau de l’aide au développement, expliquant que le Honduras, considéré comme un pays de niveau moyen, se trouve pénalisé.

Concluant son intervention, le Président a déclaré que les migrants sont les « nouveaux martyrs et les nouveaux héros » de notre temps, qui doivent affronter toutes les épreuves avant de pouvoir apporter leurs talents et leur dévouement à leurs pays d’accueil.  Le Honduras, a-t-il assuré, fait « tous les efforts possibles » pour améliorer les conditions de vie de ses citoyens, afin qu’ils n’aient pas à s’exiler de leur pays en quête d’opportunités.


Source

Déclaration

Vidéo

Français

Tribune

Audio

Arabe | Téléchargement

Chinese | Téléchargement

Anglais | Téléchargement

Français | Téléchargement

Russe | Téléchargement

Espagnol | Téléchargement

Sessions précédentes

  • S.E. M. Juan Orlando Hernández Alvarado
    Président
  • S.E. Mme Mary Flores
    Représentant permanent
  • S.E. M. Juan Orlando Hernández Alvarado
    Président
  • S.E. Mme María Antonieta de Bográn
    Vice-président
  • S.E. M. Porfirio Lobo Sosa
    Président
  • S.E. M. Porfirio Lobo Sosa
    Président
  • S.E. M. Mario Canahuati
    Secrétaire d'État
  • S.E. M. Patricia Isabel Rodas Baca
    Ministre des affaires étrangères