Zimbabwe

S.E. M. Robert Mugabe, Président

21 septembre 2016 (71e session)

S.E. M.Robert Mugabe

UN Photo / Téléchargement

Résumé de la déclaration : 

M. ROBERT MUGABE, Président du Zimbabwe, a indiqué que son pays avait pris des mesures pour mettre en œuvre le Programme de développement durable à l’horizon 2030, qui est semblable au Programme du Zimbabwe pour la transformation socioéconomique (Zim Asset).  L’obstacle principal à l’application du Programme 2030 est « le fardeau des sanctions punitives et haineuses qui nous sont imposées par certains d’entre nous ici », a-t-il toutefois déploré.  D’après M. Mugabe, « le Zimbabwe est puni pour avoir exercé son indépendance souveraine ».  Il a de nouveau appelé le Royaume-Uni, les États-Unis et leurs alliés à lever les sanctions.

Abordant la question de l’élection du Secrétaire général de l’ONU, M. Mugabe a déploré l’opacité du processus au Conseil de sécurité.  Quant à la réforme du Conseil, elle n’a pas avancé depuis 20 ans, a-t-il regretté en évoquant une situation « injustifiable et injuste ». 

Par ailleurs, l’engagement à ne laisser personne de côté implique que l’on considère le sort des personnes vivant sous le colonialisme et l’occupation, a-t-il ajouté, en défendant les droits des peuples palestinien et sahraoui. 

Le Président a conclu son intervention en remerciant le Secrétaire général de l’ONU pour sa présence aux sommets de l’Union africaine et, en particulier, pour son leadership durant l’épidémie d’Ebola.  


Source

Déclaration

Vidéo

Français

Audio

Arabe | Téléchargement

Chinese | Téléchargement

Anglais | Téléchargement

Français | Téléchargement

Russe | Téléchargement

Espagnol | Téléchargement

Original language | Téléchargement

Sessions précédentes