Singapour

S.E. M. Vivian Balakrishnan, Ministre des affaires étrangères

26 septembre 2016 (71e session)

S.E. M.Vivian Balakrishnan

UN Photo / Téléchargement

Résumé de la déclaration : 

M. VIVIAN BALAKRISHNAN, Ministre des affaires étrangères de Singapour, a dit que dans un monde incertain, les petits États doivent travailler beaucoup plus dur pour rester à flot.  Pour notre survie et notre prospérité, nous devons rester ouverts et connectés au monde.  Mais cette ouverture nous rend vulnérables aux chocs et menaces de l’extérieur.  Nous n’avons pas le choix de nous isoler ou de nous retirer du système.

Trois éléments sont fondamentaux pour notre survie et notre prospérité: un système multilatéral fondé sur le droit, la coopération internationale et le développement durable.  Un système multilatéral fondé sur le droit permettra à tous les États de traiter avec les autres de manière transparente, équitable et prévisible.  Comme ils rejettent « la loi du plus fort », les petits États sont les plus ardents défenseurs des Nations Unies.  Un ordre international fondé sur le droit est une précondition essentielle pour une bonne coexistence entre États indépendants et souverains.

Pourquoi la coopération internationale?  Parce que, a dit le Ministre, certains défis sont intrinsèquement transnationaux comme les changements climatiques et le terrorisme.  L’Accord de Paris sur le climat est un bon exemple du partenariat international pour résoudre ensemble un problème d’intérêt commun. 

Pour ce qui est du développement durable, Singapour estime qu’il y a deux impératifs pour le succès du Programme de développement durable à l’horizon 2030.  Le premier est l’état de droit au niveau national car sans une bonne gouvernance, sans la transparence, sans des institutions fortes et un cadre juridique clair, le développement ne peut être ni durable ni bénéfique pour les gens ordinaires.

Le deuxième impératif est le partenariat international.  Les objectifs de développement durable ne seront réalisés que par la collaboration.  Le Ministre a souligné dans ce cadre que la troisième Conférence des Nations Unies sur le logement et le développement urbain durable (Habitat III), prévue en octobre, devrait insister sur le lien entre l’urbanisation et le développement durable et donner le cadre aux villes et aux gouvernements des pays du monde.

Les questions de la gestion durable des forêts, et de la prévention des sols et de la biodiversité appellent à la coopération.  En Asie du Sud-Est, les nuages de pollution transfrontières et les incendies de forêts compromettent la santé de millions de personnes, sans oublier la sécurité aérienne, l’économie régionale et le climat.  L’Association des nations de l’Asie du Sud-Est (ASEAN) a adopté la feuille de route sur la création d’une zone exempte de nuages de pollution transfrontières, a annoncé le Ministre.


Source

Déclaration

Vidéo

Français

Audio

Arabe | Téléchargement

Chinese | Téléchargement

Anglais | Téléchargement

Français | Téléchargement

Russe | Téléchargement

Espagnol | Téléchargement

Original language | Téléchargement

Sessions précédentes

  • S.E. M. Vivian Balakrishnan
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. K. Shanmugam
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. K. Shanmugam
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. K. Shanmugam
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. K. Shanmugam
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. George Yeo
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. George Yeo
    Ministre des affaires étrangères