Saint-Kitts-et-Nevis

S.E. M. Timothy Harris, Premier Ministre

24 septembre 2016 (71e session)

S.E. M.Timothy Harris

UN Photo / Téléchargement

Résumé de la déclaration : 

M. TIMOTHY HARRIS, Premier Ministre de Saint-Kitts-et-Nevis, a déclaré que la transformation du monde passait par l’autonomisation de la jeunesse.  À Saint-Kitts-et-Nevis, a-t-il assuré, nous nous concentrons sur la création d’emplois, le renforcement des compétences, l’entreprenariat, le conseil et l’appui aux mères adolescentes, et la fourniture de services sociaux. 

Il a souligné toute la pertinence de la Déclaration sur les armes légères et de petit calibre, adoptée par la Communauté des Caraïbes (CARICOM) en 2011, car ces armes ont des effets dévastateurs sur la vie des jeunes et les familles.  Saint-Kitts-et-Nevis a signé et ratifié le Traité sur le commerce des armes, mais le pays a besoin d’un appui.

En tant que petit État insulaire en développement (PEID), Saint-Kitts-et-Nevis est particulièrement vulnérable, a fait remarquer M. Harris.  « Un événement climatique d’une durée de quelques heures peut ravager tous les aspects de la vie sur nos îles », a-t-il insisté.  Préoccupé par le financement en matière de lutte contre les changements climatiques, il a vilipendé les affirmations selon lesquelles « des milliards de dollars sont disponibles ».  Selon lui, « cela ne veut rien dire si les mécanismes pour y accéder sont opaques, prohibitifs et extrêmement difficiles à pénétrer ».

Les petits États insulaires en développement, a déploré M. Harris, « sont de plus en plus marginalisés dans le système financier mondial ».  Au cours du premier semestre de cette année, près de 16 banques dans cinq pays des Caraïbes ont perdu tout ou partie de leurs relations avec des correspondants bancaires, ce qui fait courir un risque vital à la vie financière de ces pays, dont l’économie dépend du tourisme.  Il a appelé le G7, le G20 et les institutions financières internationales à réévaluer les méthodologies utilisées pour évaluer quand et si un pays est qualifié pour recevoir une aide concessionnelle ou accéder à certains types de fonds internationaux.

En matière de santé, le Premier Ministre a salué l’appui du Programme commun des Nations Unies sur le VIH/sida (ONUSIDA) pour le Partenariat pan-caraïbe contre le VIH/SIDA.  Il s’est félicité d’avoir réduit de 97% la transmission de la mère à l’enfant à la naissance et d’avoir amélioré l’accès aux médicaments antirétroviraux.  « Mais cette bataille est loin d’être gagnée », a-t-il averti. 


Source

Déclaration

Vidéo

Français

Audio

Arabe | Téléchargement

Chinese | Téléchargement

Anglais | Téléchargement

Français | Téléchargement

Russe | Téléchargement

Espagnol | Téléchargement

Original language | Téléchargement

Sessions précédentes

  • S.E. M. Mark Anthony Brantley
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Timothy Harris
    Premier Ministre
  • S.E. M. Patrice Nisbett
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Denzil Douglas
    Premier Ministre
  • S.E. M. Denzil Douglas
    Premier Ministre
  • S.E. M. Sam Terrence Condor
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Sam Condor
    Vice-Premier Ministre
  • S.E. M. Denzil Douglas
    Premier Ministre