Nicaragua

S.E. M. Moises Omar Halleslevens Acevedo, Vice-président

23 septembre 2016 (71e session)

S.E. M.Moises Omar Halleslevens Acevedo

UN Photo / Téléchargement

Résumé de la déclaration : 

M. MOISES OMAR HALLESLEVENS ACEVEDO, Vice-Président du Nicaragua, a considéré qu’il fallait de toute urgence éliminer le colonialisme et cesser les interventions militaires et les agressions, afin de permettre la pleine réalisation du droit à l’autodétermination et le développement des peuples.  Abordant la question des changements climatiques, il a estimé que l’Accord de Paris sur le climat n’était pas suffisant.  Préoccupé par les températures record sur la planète, il a noté « le peu d’ambition pour réduire les émissions de gaz à effet de serre » et demandé une politique mondiale de compensation pour gérer ce phénomène. 

Sur les évènements récents dans sa région, le Vice-Président a salué la restauration des relations entre Cuba et les États-Unis mais il a regretté que l’embargo soit encore en place.  Il a offert son « plein appui » au Président du Venezuela, M. Nicolas Maduro, et à son gouvernement légitime, « qui continue d’être victime des politiques d’agression et de déstabilisation de l’extérieur ».  Il s’est également félicité de la signature des accords de paix entre le Gouvernement colombien et les FARC.

« Porto Rico est latino-américaine et caraïbe », a ensuite affirmé M. Acevedo.  Il a demandé à la puissance coloniale de résoudre la situation par le dialogue et la négociation.  Il a exprimé sa solidarité avec l’Argentine dans son différend avec le Royaume-Uni sur les îles Malouines, les Îles Sandwich du Sud et les îles adjacentes. 

Dans le cadre du Système d’intégration de l’Amérique centrale, qu’il préside en ce moment, le Nicaragua travaille de concert avec ses voisins pour combattre le trafic des stupéfiants et la criminalité organisée, a expliqué le Vice-Président.  Avec El Salvador et le Honduras, il s’efforce de faire du golfe de Fonseca une zone de paix et de développement.

« Le peuple nicaraguayen a réaffirmé sa confiance dans notre modèle chrétien, socialiste et solidaire », a-t-il assuré.  Dans le cadre d’une bonne gouvernance, il a expliqué avoir donné la priorité à la croissance économique, l’emploi, la réduction de la pauvreté et des inégalités, l’égalité des sexes, la stabilité macroéconomique, la souveraineté et la sécurité, « en harmonie avec la Terre nourricière ».   

 


Source

Déclaration

Vidéo

Français

Audio

Arabe | Téléchargement

Chinese | Téléchargement

Anglais | Téléchargement

Français | Téléchargement

Russe | Téléchargement

Espagnol | Téléchargement

Sessions précédentes

  • S.E. Mme María Rubiales de Chamorro
    Vice-Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Moisés Omar Halleslevens Acevedo
    Vice-président
  • S.E. M. Samuel Santos López
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Samuel Santos López
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Samuel Santos López
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Samuel Santos López
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Samuel Santos López
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Samuel Santos López
    Ministre des affaires étrangères