Jamaïque

S.E. M. Andrew Holness, Premier Ministre

23 septembre 2016 (71e session)

S.E. M.Andrew Holness

UN Photo / Téléchargement

Résumé de la déclaration : 

M. ANDREW HOLNESS, Premier Ministre de la Jamaïque, a indiqué que son gouvernement mettait en place des stratégies conformes à la Vision 2030 de la Jamaïque et aux objectifs de développement durable pour réaliser sa croissance économique, créer des emplois et réduire la pauvreté.  Le Gouvernement a forgé des partenariats renforcés avec le secteur privé et s’efforce d’attirer les investissements directs étrangers.

Le Premier Ministre a mis l’accent sur la situation des pays à revenu intermédiaire hautement endettés comme le sien.  La Jamaïque n’a pas le choix, a-t-il dit.  Elle doit repayer sa dette.  Ce faisant, le Gouvernement est privé de ressources pour opérer les investissements publics susceptibles de stimuler l’activité économique.  M. Holness a critiqué le classement arbitraire qui s’opère sur la base du produit intérieur brut (PIB) par habitant et qui empêche les pays à revenu intermédiaire d’accéder à l’aide au développement. 

De plus, les réformes structurelles et fiscales qu’ils entreprennent pour éviter de se retrouver endettés à l’avenir ont du mal à démarrer, ce qui crée une sorte de « piège ».  M. Holness a considéré qu’il était temps que la communauté internationale prenne une initiative en faveur des pays à revenu intermédiaire, surtout quand ils sont de petite taille ou particulièrement vulnérables face aux changements climatiques. 

Comme la plupart des pays des Caraïbes et de l’Amérique centrale, la Jamaïque est confrontée à la criminalité, qui est concentrée dans certaines communautés et menace le développement durable, a poursuivi le Premier Ministre.  Si le Gouvernement joue son rôle pour combattre en priorité ce phénomène, il compte aussi sur la communauté internationale pour agir plus rapidement afin d’éliminer le commerce illicite des armes légères et de petit calibre.  La Jamaïque vient de présider la sixième Réunion biennale des États sur le Programme d’action pour prévenir, combattre et éliminer le trafic de ces armes. 

Par ailleurs, en tant que pays hôte de l’Autorité internationale des fonds marins, la Jamaïque attache une grande importance à la santé des océans et de mers.  M. Holness a appuyé l’élaboration d’un instrument international juridiquement contraignant sur la conservation et l’exploitation durables de la biodiversité marine dans les zones situées au-delà des limites de la juridiction nationale.

 


Source

Déclaration

Vidéo

Français

Audio

Arabe | Téléchargement

Chinese | Téléchargement

Anglais | Téléchargement

Français | Téléchargement

Russe | Téléchargement

Espagnol | Téléchargement

Sessions précédentes

  • S.E. Mme Kamina Johnson Smith
    Ministres des affaires étrangères et du commerce international
  • S.E. M. Arnold Nicholson
    Ministres des affaires étrangères et du commerce international
  • S.E. M. Arnold Nicholson
    Ministres des affaires étrangères et du commerce international
  • S.E. Mme Portia Simpson Miller
    Premier Ministre
  • S.E. Mme Portia Simpson Miller
    Premier Ministre
  • S.E. M. Kenneth Baugh
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Orette Bruce Golding
    Premier Ministre
  • S.E. M. Kenneth Baugh
    Vice-Premier Ministre