Botswana

S.E. M. Mokgweetsi Eric Keabetswe Masisi, Vice-président

23 septembre 2016 (71e session)

S.E. M.Mokgweetsi Eric Keabetswe Masisi

UN Photo / Téléchargement

Résumé de la déclaration : 

M. MOKGWEETSI ERIC KEABETSWE MASISI, Vice-Président du Botswana, s’est dit bien conscient de la nécessité d’un examen, d’un suivi et d’une évaluation du processus de mise en œuvre des objectifs de développement durable durant les 15 prochaines années: c’est là un des principaux enseignements tirés de l’expérience des Objectifs du Millénaire pour le développement, a-t-il ajouté.  Le Botswana, a-t-il poursuivi, applique aussi le principe d’appropriation nationale et démocratique des objectifs de développement durable.

C’est une telle politique de démocratie, de développement, d’unité et d’autosuffisance, couplée à une exploitation judicieuse de ses ressources naturelles qui a permis au Botswana, 50 ans après son indépendance, d’accéder au niveau de pays à revenu intermédiaire, a déclaré M. Masisi, qui a rappelé à quel point le pays était démuni lors de son indépendance en 1966.  Il a également rappelé que le pays est une des démocraties les plus stables d’Afrique, qui connaît tous les cinq ans un processus électoral pluraliste sans accroc.  Il a aussi remercié les partenaires au développement pour leur soutien.

Ces résultats ne doivent pas pour autant nous rendre trop satisfaits de nous-mêmes, a averti M. Masisi, qui a rappelé que son pays subit les effets négatifs des changements climatiques, qui se manifestent dans le déclin de la production agricole et dans une sécheresse et une insécurité alimentaire croissantes qui ne vont que s’aggraver.  Il a donc appelé à agir efficacement et au plan mondial pour réduire les conséquences des changements climatiques.

Le récent sommet sur les migrants et réfugiés nous rappellent les défis énormes de notre temps, a encore déclaré M. Masisi, qui a condamné le terrorisme et estimé que la crise syrienne aurait pu être résolue depuis longtemps si le Conseil de sécurité et la communauté internationale étaient intervenus rapidement.  Le Conseil de sécurité ne peut se cacher plus longtemps derrière le droit de veto.  L’Histoire nous jugera durement pour avoir permis à cette situation de dégénérer à ce point, a-t-il ajouté, tout en estimant qu’« Assad et sa machine à massacrer des innocents » n’était pas la seule partie à commettre des crimes contre l’humanité.

M. Masisi a en outre condamné les violations constantes et grossières du droit international par la République populaire démocratique de Corée et précisé que le Botswana avait rompu ses relations diplomatiques avec ce pays du fait de son bilan en matière de droits de l’homme.  Pour le Botswana, ni la République populaire démocratique de Corée ni la Syrie ne méritent d’être Membres de l’Organisation mondiale.  Le Botswana rappelle par ailleurs qu’il appartient en premier lieu aux États de protéger leur propre population et réitère son ferme soutien à la Cour pénale internationale.

Enfin, M. Masisi a félicité le Brésil pour avoir organisé avec succès les Jeux olympiques de Rio et a condamné le Comité international paralympique pour avoir exclu l’ensemble des athlètes russes, estimant que, s’il fallait certes condamner le dopage, punir des athlètes propres constitue une discrimination « inadmissible » à l’égard des personnes handicapées.

 


Source

Déclaration

Vidéo

Français

Audio

Arabe | Téléchargement

Chinese | Téléchargement

Anglais | Téléchargement

Français | Téléchargement

Russe | Téléchargement

Espagnol | Téléchargement

Sessions précédentes

  • S.E. M. Mokgweetsi E.K. Masisi
    Vice-président
  • S.E. M. Mokgweetsi Eric Keabetswe Masisi
    Vice-président
  • S.E. M. Phandu Skelemani
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Phandu T. C. Skelemani
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Phandu T. C. Skelemani
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Mompati S. Merafhe
    Vice-président
  • S.E. M. Mompati Merafhe
    Vice-président
  • S.E. M. Charles Thembani Ntwaaggae
    Chairman of the Delegation