Samoa

S.E. M. Tuilaepa Sailele Malielegaoi, Premier Ministre

30 septembre 2015 (70e session)

Statement Summary: 

M. TUILAEPA LUPESOLIAI SAILELE MALIELEGAOI, Premier Ministre et Ministre des affaires étrangères et du commerce du Samoa, a estimé que les changements climatiques représentaient le défi le plus grand de l’humanité.  Ce problème ne concerne pas que les petits États insulaires en développement (PEID), même si, a—t-il relevé, ces phénomènes ont un plus grand impact dans ces pays du fait de leur faible capacité à y répondre rapidement et efficacement.  Il a rappelé que les PEID ont toujours plaidé pour la mise en place de mesures d’atténuation ambitieuses de la part de pays qui en ont les capacités, et pour l’établissement d’un objectif mondial d’augmentation du niveau de la température terrestre de 1,5ºC au maximum, afin d’empêcher que des îles qui sont en basse altitude ne soient submergées.  

Le Premier Ministre a en outre appelé à la mise en place d’un « mécanisme d’indemnisation » qui pourrait être consacré à la COP21 de Paris, en décembre, et qui serait complètement différent des mesures d’adaptation aux changements climatiques.  Il a également invité les représentants des PEID, siégeant au Conseil d’administration du Fonds vert pour le climat, de s’assurer que l’esprit et la lettre des normes de gouvernance du Fonds sont appliqués, notamment en ce qui concerne les sujets concernant directement les PEID.  Rappelant que certains pays développés font aussi face à des effets néfastes des changements climatiques, sous la forme de cyclones, de feu de brousse ou d’inondations, M. Malielegaoi a émis le vœu que cette réalité contribue à faire modifier les relations entre ces pays et les PEID, du stade de donateur à récipiendaire ou de donateur à victime, à celui de partenaire à partenaire.

Le Premier Ministre a par ailleurs rappelé que le temps pressait, et que l’accord de Paris qui découlerait de la COP21 devrait mettre l’accent sur des actions nationales audacieuses et la prise en compte des besoins de tous les acteurs.  Il a affirmé que le Samoa serait partie prenante des solutions, invitant en outre les dirigeants du monde à s’engager dans la lutte contre les changements climatiques, en tant que « gardiens de l’environnement mondial », et « par devoir pour nos enfants et les générations futures ». 


Source

Déclaration

Vidéo

Français


Audio

Arabe | MP3

Chinois | MP3

Anglais | MP3

Français | MP3

Russe | MP3

Espagnol | MP3

Langue originale | MP3

Sessions précédentes

  • S.E. M. Tuilaepa Sailele Malielegaoi
    Premier Ministre
  • S.E. M. Tuilaepa Sailele Malielegaoi
    Premier Ministre
  • S.E. M. Tuilaepa Sailele Malielegaoi
    Premier Ministre
  • S.E. M. Tuilaepa Sailele Malielegaoi
    Premier Ministre
  • S.E. M. Tuilaepa Sailele Malielegaoi
    Premier Ministre
  • S.E. M. Tuilaepa Sailele Malielegaoi
    Premier Ministre
  • S.E. M. Tuilaepa Sailele Malielegaoi
    Premier Ministre
  • S.E. M. Tuilaepa Sailele Malielegaoi
    Premier Ministre
  • S.E. M. Tuila'epa Lupesoliai Sailele Malielegaoi
    Premier Ministre