Philippines

S.E. M. Albert Del Rosario, Secrétaire aux Affaires étrangères

2 Octobre 2015 (70e session)

Statement Summary: 

M. ALBERT F. DEL ROSARIO, Secrétaire d’État aux affaires étrangères des Philippines, a réaffirmé l’attachement de son pays aux causes de la paix et du développement durable à travers ses priorités et positions nationales sur des questions allant des changements climatiques à l’état de droit; de l’adhésion à l’Association de coopération économique Asie-Pacifique (APEC) et à l’ASEAN au désarmement et la non-prolifération; sans oublier les migrations, la traite des êtres humains, le maintien de la paix et la réforme des Nations Unies.  Le Programme de développement durable et l’architecture mondiale du développement doivent, selon lui, mettre l’accent sur le pilier de la résilience des populations face aux changements climatiques.  Pour faire partie des pays qui sont régulièrement frappés par des catastrophes naturelles, les Philippines ne sont que trop conscientes de l’urgence d’une économie qui résiste aux aléas climatiques.  Il a expliqué que son pays restera activement engagé, en particulier dans les domaines de la résilience, la réduction des risques de catastrophe et leur gestion ainsi que dans la lutte contre les dérèglements climatiques. 

En tant que Président du Forum des pays vulnérables aux changements climatiques (CVF), les Philippines n’épargneront aucun effort pour parvenir à un résultat significatif lors de la Conférence de Paris sur le climat (COP 21) et plaident en faveur d’un accord juridiquement contraignant universel et équitable.  En matière de réduction des risques de catastrophe, le Cadre de Sendai pour la réduction des risques de catastrophe 2015-2030, qui reconnaît la responsabilité première des États, doit s’appliquer même si, a estimé M. del Rosario, cette responsabilité doit être partagée avec le gouvernement local, le secteur privé et d’autres parties prenantes.

S’agissant du différend maritime dans le sud de la mer de Chine, les Philippines ont placé leur confiance dans les règles et institutions internationales, notamment l’arbitrage, parce qu’elles reconnaissent le mérite du droit international qui place les petits États sur un pied d’égalité avec les plus forts, a assuré le Secrétaire d’État.  M. del Rosario est également revenu sur le rôle de l’ASEAN et l’intégration prochaine des économies de ses 10 États membres pour en faire « la communauté de l’ASEAN ».  Il reste convaincu que le partenariat ONU-ASEAN a profité à la paix et la stabilité de la région.  Concernant la question des migrations, il a estimé que cela relevait de la responsabilité collective des États et que les droits de l’homme des migrants devraient être respectés en toute circonstance.

La réforme des Nations Unies, le renforcement des pouvoirs de l’Assemblée générale et une rationalisation de son ordre du jour et des grandes commissions de l’Assemblée sont des questions prioritaires pour les Philippines qui demandent en outre une réforme du Conseil de sécurité pour qu’il devienne plus inclusif, démocratique, transparent et redevable, a souligné M. del Rosario.  Il a ajouté que son pays était en faveur de la désignation d’une femme à la tête de l’ONU, tout en tenant compte du principe de la rotation géographique.


Source

---------------

Droit de réponse (2 Octobre 2015)

Première déclaration :

En réponse à cette intervention, le représentant des Philippines a déclaré que le différend avec la Chine devait être réglé en vertu du droit international et dans le cadre d’un arbitrage conforme à la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer, plutôt que par des mesures coercitives.

Source: GA/11700

Déclaration

Vidéo

Français


Audio

Arabe | MP3

Chinois | MP3

Anglais | MP3

Français | MP3

Russe | MP3

Espagnol | MP3

Langue originale | MP3

Sessions précédentes

  • S.E. M. Alan Peter Cayetano
    Secrétaire aux Affaires étrangères
  • S.E. M. Alan Peter S. Cayetano
    Secrétaire aux Affaires étrangères
  • S.E. M. Perfecto Yasay
    Secrétaire aux Affaires étrangères
  • S.E. M. Albert Del Rosario
    Secrétaire aux Affaires étrangères
  • S.E. M. Albert F. del Rosario
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Albert F. Del Rosario
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Libran N. Cabactulan
    Représentant permanent auprès de l’ONU
  • S.E. M. Benigno Aquino III
    Président
  • S.E. M. Alberto Romulo
    Secrétaire aux Affaires étrangères