Pakistan

S.E. M. Muhammad Nawaz Sharif, Premier Ministre

30 septembre 2015 (70e session)

Statement Summary: 

M. MUHAMMAD NAWAZ SHARIF, Premier Ministre du Pakistan, s’est réjoui de la levée du drapeau palestinien au Siège des Nations Unies mais a déploré que la solution à deux États, dans le conflit entre Israël et la Palestine, paraisse aujourd’hui aussi lointaine que jamais en raison de l’intransigeance de la Puissance occupante.  Affirmant que les musulmans souffraient partout dans le monde, il a cité l’exemple des Palestiniens et des Kashmiris opprimés par l’occupation étrangère et des populations musulmanes fuyant la persécution ou la guerre.  La communauté internationale doit corriger ces injustices contre le peuple musulman, a-t-il dit.

Il a par ailleurs salué l’amélioration des relations entre l’Afghanistan et le Pakistan depuis l’avènement du gouvernement d’union nationale à Kaboul, affirmant que son pays avait fait des efforts ardus pour faciliter le processus de réconciliation afghan, notamment le dialogue entre le Gouvernement afghan et les Taliban.  Et même si des incidents ont arrêté le processus, le Pakistan persistera à aider à la reprise du dialogue et à promouvoir la paix et la stabilité en Afghanistan, a-t-il précisé.

Le Premier Ministre a également proposé une nouvelle initiative de paix en quatre points avec l’Inde, qui consisterait, premièrement, à rendre officiel et respecter le cessez-le-feu de 2003 sur la ligne de contrôle au Cachemire, M. Sharif appelant à ce sujet à l’accroissement du Groupe d’observateurs militaires des Nations Unies en Inde et au Pakistan pour surveiller le respect du cessez-le-feu; deuxièmement, a-t-il poursuivi, le Pakistan et l’Inde réaffirmeraient leur volonté de ne pas recourir à la menace ou à l’usage de la force en toutes circonstances; troisièmement, des étapes seraient fixées pour la démilitarisation du Cachemire; et, quatrièmement, un accord serait conclu sur un retrait sans condition du glacier de Siachen, a proposé le Premier Ministre pakistanais.


Source

 

---------------

Droit de réponse (1 Octobre 2015)

Première Déclaration :

Le représentant du Pakistan a déclaré que les arguments de l’Inde pour justifier son occupation du Jammu-et-Cachemire contredisent les faits historiques.  Des organisations indépendantes des droits de l’homme ont confirmé l’existence de plus de 6 000 fosses communes anonymes.  Le représentant pakistanais a plutôt conseillé à l’Inde de retirer ses troupes et de laisser le peuple du Jammu-et-Cachemire décider de son propre avenir.  Il a aussi appelé à l’organisation d’un referendum et à un règlement durable de ce différend.  L’Inde, qui prétend vouloir négocier, a pourtant posé des conditions préalables « inacceptables » pour le Pakistan.  Alors que le monde entier s’est soudé contre le terrorisme, l’Inde soutient unilatéralement le terrorisme au Pakistan.  Aujourd’hui même, le Pakistan a remis au Secrétaire général de l’ONU des dossiers qui montrent l’implication des organes de sécurité indiens dans des actes terroristes, a indiqué le représentant du Pakistan.

Source: GA/11697

Déclaration

Vidéo

Français


Audio

Arabe | MP3

Chinois | MP3

Anglais | MP3

Français | MP3

Russe | MP3

Espagnol | MP3

Langue originale | MP3

Sessions précédentes

  • S.E. M. Makhdoom Shah Mahmood Qureshi
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Shahid Khaqan Abbasi
    Premier Ministre
  • S.E. M. Muhammad Nawaz Sharif
    Premier Ministre
  • S.E. M. Muhammad Nawaz Sharif
    Premier Ministre
  • S.E. M. Muhammad Nawaz Sharif
    Premier Ministre
  • S.E. M. Asif Ali Zardari
    Président
  • S.E. Mme Hina Rabbani Khar
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Makhdoom Shah Mehmood Qureshi
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Asif Ali Zardari
    Président