Monaco

S.E. M. Gilles Tonelli, Ministre des affaires étrangères

30 septembre 2015 (70e session)

S.E. M.Gilles Tonelli

UN Photo / Téléchargement

Résumé de la déclaration : 

Pour M. GILLES TONELLI, Conseiller de Gouvernement pour les relations extérieures et la coopération de la Principauté de Monaco, les chefs d’État et de gouvernement ont adopté un accord historique avec le programme de développement durable dont les objectifs visent à éliminer la pauvreté et à rendre à chaque individu sa dignité, afin que tous puissent jouir de leurs droits et libertés fondamentales.  Le XXIe siècle doit concilier les attentes des peuples pour une justice sociale plus grande, une prospérité partagée et un environnement sain et respectueux des générations futures, a-t-il souligné.

Dénonçant le drame qui perdure en Syrie et les méthodes « barbares » des extrémistes qui se propagent en Afrique de l’Ouest et au Moyen-Orient, il a également condamné la destruction du patrimoine humain commun, tels les temples de Palmyre.  Par conséquent, Monaco soutient l’initiative du Secrétaire général, « les droits de l’homme avant tout », ainsi que son plan d’action relatif à la prévention contre l’extrémisme violent.  À cet égard, la Principauté met en œuvre les décisions du Conseil de sécurité sur le gel de fonds et les sanctions économiques appliquées aux personnes affiliées à des réseaux terroristes et renforce également un arsenal législatif dans le domaine de la sécurité intérieure et la lutte contre le blanchiment des capitaux provenant d’activités illicites, a souligné M. Tonelli.  Il a également plaidé en faveur d’une réponse multilatérale coordonnée aux flux migratoires de ces derniers mois en Europe et estimé que le Plan de l’Union européenne y apportait une réponse.  Le fondement de cette action collective doit être le principe de la responsabilité de protéger, a-t-il affirmé. 

Saluant également l’initiative « courageuse » de la France qui appelle à la suspension volontaire et collective par les cinq membres permanents du Conseil de sécurité du veto en cas d’atrocités de masse, il a exprimé la reconnaissance de la Principauté à ceux qui promeuvent ces mesures concrètes et éthiques « pour renforcer l’efficacité du Conseil de sécurité » ainsi que le « Code de conduite » proposé par le Groupe ACT (Groupe Responsabilité, cohérence et transparence).

M. Tonelli a également appelé la communauté internationale à définir un nouveau cadre de déploiement humanitaire à même de répondre aux besoins croissants et complexes qui se multiplient, et d’en assurer le financement prévisible, tout en complétant l’opération par un effort de planification de développement à long terme.

S’agissant de la question des changements climatiques, Monaco attend la conclusion en décembre à Paris d’un accord ambitieux, universel et contraignant qui soit en mesure d’impulser la transition vers des sociétés et des économies résilientes et sobres en carbone.  Pour sa part, M. Tonelli a rappelé que le Prince Albert II avait engagé la Principauté à réduire ses émissions de gaz à effet de serre de 50% à l’horizon 2030 par rapport à 1990.


Source

Déclaration

Vidéo

Français

Audio

Arabe | Téléchargement

Chinese | Téléchargement

Anglais | Téléchargement

Français | Téléchargement

Russe | Téléchargement

Espagnol | Téléchargement

Original language | Téléchargement

Sessions précédentes

  • S.M. Prince Albert II
    Prince
  • S.E. M. Serge Telle
    Chef de gouvernement
  • S.E. M. José Badia
    Ministre des relations extérieures
  • His Serene Highness Prince Albert II
  • S.E. M. José Badia
    Ministre des relations extérieures
  • S.E. M. José Badia
    Ministre des relations extérieures
  • S.E. Mme Isabelle Picco
    Représentant permanent
  • S.M. Albert II
    Prince