Liechtenstein

S.E. Mme Aurelia Frick, Ministre des affaires étrangères

2 Octobre 2015 (70e session)

Statement Summary: 

Mme AURELIA FRICK, Ministre des affaires étrangères du Liechtenstein, a estimé que, même si l’ONU est investie d’une tâche monumentale, elle ne peut pas justifier son échec dans l’accomplissement de sa mission centrale, donnant l’exemple des abus sexuels par des Casques bleus et celui de la Syrie.  « Nous devons mieux faire! » a-t-elle lancé.  Elle a rappelé les dégâts les plus importants causés par les échecs du Conseil de sécurité: le Rwanda, Srebrenica et maintenant la Syrie.

La Ministre a ainsi expliqué pourquoi son pays avait mené une discussion dans le cadre du Groupe ACT (responsabilité, cohérence, transparence) qui a débouché sur un code de conduite pour le Conseil de sécurité en cas de génocide, de crime contre l’humanité et de crime de guerre.  Ce code de conduite est un engagement politique volontaire auquel tout État peut adhérer, a-t-elle précisé.  Il prône l’adoption de mesures décisives et rapides par le Conseil de sécurité pour mettre fin ou prévenir des atrocités de masse, ainsi que l’engagement de ne pas s’opposer à des projets de résolutions crédibles visant cet objectif.  Il s’agit donc d’être constructif et de ne pas faire obstruction aux mesures que peut prendre le Conseil de sécurité.  La Ministre a précisé que 60 États s’étaient déjà engagés à le respecter, espérant qu’il y en aurait encore beaucoup d’autres d’ici le lancement du code, le 23 octobre prochain.

Mme Frick a ensuite appelé à investir davantage, tant politiquement que financièrement, dans la diplomatie préventive, et ce en incluant les femmes.  Elle a aussi soutenu la Cour pénale internationale en invitant les pays qui ne sont pas encore parties au Statut de Rome à y adhérer, avant de recommander également de ratifier l’amendement de Kampala qui prévoit le crime d’agression.  En concluant son intervention, elle a exprimé le souhait de son pays de contribuer à une solution durable aux conflits actuels, une solution basée sur le droit international et les droits de l’homme.


Source

Déclaration

Vidéo

Français


Audio

Arabe | MP3

Chinois | MP3

Anglais | MP3

Français | MP3

Russe | MP3

Espagnol | MP3

Langue originale | MP3

Sessions précédentes

  • S.E. Mme Aurelia Frick
    Ministre des affaires étrangères, de la justice et de la culture
  • S.E. Mme Aurelia Frick
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. Mme Aurelia Frick
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. Mme Aurelia Frick
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. Mme Aurelia Frick
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. Mme Aurelia Frick
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. Mme Aurelia Frick
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. Mme Aurelia Frick
    Ministre des relations extérieures
  • S.E. Mme Aurelia Frick
    Ministre des affaires étrangères