Venezuela (République bolivarienne du)

S.E. M. Nicolás Maduro Moros, Président

24 septembre 2014 (69e session)

Statement Summary: 

Le Président du Venezuela, M. NICOLAS MADURO MOROS, a noté que les Présidents d’Amérique latine avaient tous parlé à l’Assemblée générale du besoin de refaçonner l’ONU en profondeur, compte tenu de l’importance que l’Organisation revêt pour l’humanité depuis sa création, il y a presque 70 ans.  L’ONU doit se démocratiser pour s’adapter à un monde multipolaire et respecter la souveraineté des peuples du monde qui veulent faire entendre leur voix.

Le projet Petrocaribe montre qu’un nouveau monde de paix, de coopération et de solidarité est possible, a dit le Président, avant de saluer « le nouveau régionalisme de l’Amérique latine ».  Il a rejeté le blocus économique contre Cuba, « un anachronisme de la guerre froide », et appuyé l’Argentine dans sa lutte contre le mécanisme de pillage des fonds vautours.  Dans le même esprit, il a préconisé « un plan de décolonisation de Porto Rico ».

Le Venezuela a mené à bien une révolution populaire démocratique, a rappelé M. Maduro, puis entamé un processus de libération sociale et politique pour surmonter la pauvreté.  Le pays est parvenu à la réalisation de pratiquement tous les Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD), notamment en matière d’éducation et d’emploi.

Le Venezuela possède la réserve pétrolière la plus grande de la planète, a ensuite rappelé le Président.  Le pétrole a été récupéré comme ressource naturelle pour le développement économique de la patrie et pour lutter contre l’impérialisme américain. 

D’après lui, le virus Ebola constitue la plus grande menace.  Si tous les États Membres de l’ONU avaient plus d’humanité, ils pourraient se concentrer sur cette lutte.  De même, les changements climatiques représentent une urgence.  « Il faut retrouver la qualité de vie pour l’être humain », a dit M. Maduro.

Évoquant les décisions adoptées par le Conseil de sécurité pour lutter contre le terrorisme, il a condamné les méthodes répugnantes des groupes terroristes.  Mais il a également dénoncé les attaques impérialistes et la « folle logique » des bombardements sans fin et « la course effrénée à la violence ».  « Seule une alliance respectant la souveraineté des nations permettra de lutter contre le terrorisme », a-t-il martelé.  « Les terroristes ne seront pas déracinés avec des bombes qui tuent des innocents ».

L’ONU doit être réformée pour rechercher une paix stable et une sécurité totale, a conclu M. Maduro.  Il a annoncé que le Venezuela prendra la présidence du Mouvement des pays non alignés l’année prochaine.


Source

Déclaration

Vidéo

Français

Sessions précédentes

  • S.E. M. Nicolás Maduro Moros
    Président
  • S.E. M. Jorge Arreaza Montserrat
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. Mme Delcy Eloína Rodríguez Gómez
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Nicolás Maduro Moros
    Président
  • S.E. M. Elías J. Jaua Milano
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Jorge Valero Briceño
    Représentant permanent
  • S.E. M. Nicolás Maduro Moros
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Jorge Valero Briceño
    Président
  • S.E. M. Hugo Rafael Chávez Frías
    Président