Saint-Kitts-et-Nevis

S.E. M. Patrice Nisbett, Ministre des affaires étrangères

29 septembre 2014 (69e session)

Statement Summary: 

M. PATRICE NISBETT, Ministre des affaires étrangères de Saint-Kitts-et-Nevis, a rappelé que l’Objectif du millénaire pour le développement numéro 8, portant sur la mise en place d’un partenariat mondial pour le développement, restait inachevé.  Dès lors, il est important de s’assurer que le projet d’objectif de développement durable consacré aux moyens de mise en œuvre servira de catalyseur pour la réalisation du programme de développement pour l’après-2015.  En tout cas, Saint-Kitts-et-Nevis accordera la plus grande importance à la première manifestation de haut niveau de l’Assemblée générale convoquée par le Président de l’Assemblée générale et qui sera consacrée précisément aux moyens de mise en œuvre.

Réaliser le développement durable requiert la mobilisation effective des ressources financières, le transfert de technologies, le renforcement des capacités à tous les niveaux, l’investissement dans les secteurs sociaux et les infrastructures, le développement communautaire, le financement climatique et la protection des biens communs.  Il faut aussi renforcer la collaboration entre les gouvernements, accroître le rôle du secteur privé, assurer un commerce international équitable et augmenter les investissements directs nationaux et internationaux.  Saint-Kitts-et-Nevis est devenu champion en la matière dans les Caraïbes, en particulier dans le secteur touristique et l’industrie légère.

Mais le pays est vulnérable face aux chocs économiques et environnementaux, a prévenu le Ministre, qui a regretté son endettement élevé.  Après restructuration, le ratio de la dette du pays est de 95% du produit intérieur brut après avoir atteint un taux de 145%.  Ce ratio descendra à 85% à la fin de cette année, a-t-il annoncé.  M. Nisbett a tenu à souligner que la classification de son pays parmi les pays à haut revenu avait rendu difficile l’accès aux ressources pour un développement économique, social et environnemental durable. 

Emprunter des fonds à un taux élevé sur le marché financier international perpétue le cercle vicieux de l’endettement et menace le développement durable.  Cela va à l’encontre des buts et objectifs du programme de développement pour l’après-2015, a dénoncé le Ministre, qui a exhorté la communauté internationale à prendre des initiatives comme la conversion de la dette pour l’adaptation et l’atténuation du dérèglement climatique. 

M. Nisbett a enfin réitéré l’appel de son pays à la communauté internationale pour permettre à la République de Chine (Taiwan) de participer dans les institutions du système des Nations Unies.  Cet appel n’a en aucun cas un caractère arbitraire, a-t-il précisé mais est le résultat du partenariat dans de nombreux domaines du développement durable.  Il a rappelé que Taiwan avait récemment été invité à prendre part à l’Assemblée de l’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI) pour la première fois depuis 1971, et avait également participé à l’Assemblée mondiale de la santé.


Source

Déclaration

Vidéo


Audio

Arabe | MP3

Chinois | MP3

Anglais | MP3

Français | MP3

Russe | MP3

Espagnol | MP3

Sessions précédentes

  • S.E. M. Timothy Harris
    Premier Ministre
  • S.E. M. Mark Anthony Brantley
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Timothy Harris
    Premier Ministre
  • S.E. M. Timothy Harris
    Premier Ministre
  • S.E. M. Denzil Douglas
    Premier Ministre
  • S.E. M. Denzil Douglas
    Premier Ministre
  • S.E. M. Sam Terrence Condor
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Sam Condor
    Vice-Premier Ministre
  • S.E. M. Denzil Douglas
    Premier Ministre