Président de l'Assemblée générale (ouverture)

S.E. M. Sam Kahamba Kutesa, Président de la 67e session de l'Assemblée générale

24 septembre 2014 (69e session)

S.E. M.Sam Kahamba Kutesa

UN Photo / Téléchargement

Résumé de la déclaration : 

M. SAM KAHAMBA KUTESA, Président de la soixante-neuvième session de l’Assemblée générale, a affirmé que cette session et l’année à venir allaient revêtir une importance capitale.  Il a ainsi cité le soixante-dixième anniversaire de l’Organisation des Nations Unies, le vingtième anniversaire de la Conférence de Beijing sur les femmes, la date butoir pour la réalisation des Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) et l’élaboration d’un programme du développement pour l’après-2015.

« Ensemble nous avons fait beaucoup au cours de ces 70 ans pour maintenir la paix et la sécurité internationales, promouvoir les droits de l’homme et le développement, mais beaucoup reste à faire », a déclaré M. Kutesa.  Le Président de l’Assemblée générale a estimé que le monde était totalement différent de ce qu’il était en 1945, au moment de la création de l’Organisation.  Il a ainsi mis l’accent sur l’importance de garantir la prospérité et de trouver des solutions aux défis auxquels se heurte l’humanité. 

Il a fait observer que les États Membres étaient rassemblés à un moment de prospérité historique sans précédent susceptible d’engager le monde sur la route vers le développement durable.  Le développement doit être possible dans les domaines social, économique et environnemental.

Depuis l’adoption de la Déclaration du Millénaire, en 2000, la vie de millions de personnes a changé à travers le monde, a-t-il dit.  Il faut continuer d’exploiter les OMD, a-t-il ainsi ajouté, citant les réalisations obtenues parmi les huit objectifs prioritaires.  Il a souligné la nécessité d’atteindre le plus grand nombre de cibles dans les mois qui restent avant la date butoir et de formuler le nouveau programme de développement, un programme ambitieux, transformateur et porteur de bénéfices concrets.  Avec l’élimination de la pauvreté et de la faim en son centre, il doit s’agir d’un programme qui promeuve une croissance inclusive et durable, la protection de l’environnement et le développement durable.

Notre plus grande responsabilité, a prévenu le Président de l’Assemblée générale, sera d’assurer les moyens adéquats pour la mise en œuvre du programme, en termes de financement, de technologies et de capacités humaines.  C’est la raison pour laquelle, a-t-il expliqué, j’ai choisi « Donner et mettre en œuvre un programme de développement transformateur pour l’après-2015 » comme thème de cette session.  Une des questions principales en la matière sera le développement des infrastructures, à savoir l’énergie, les routes, les chemins de fer, le transport fluvial, les aéroports, les ports ou encore les technologies de l’information et des communications. 

Le Président a rappelé les défis: la pauvreté, les inégalités entre et au sein des pays, le manque d’accès aux marchés, la dette, la cherté des médicaments et les inégalités entre les hommes et les femmes.  Le Président de l’Assemblée générale a rappelé son intention d’organiser un débat sur l’autonomisation de la femme en février 2015. Il a aussi cité comme défis le chômage des jeunes, le VIH/sida, les maladies non transmissibles, l’épidémie d’Ebola et l’éducation, sans oublier le changement climatique sur lequel il entend organiser une réunion de haut niveau en juin 2015.

Le Président de l’Assemblée générale a en outre indiqué qu’il tiendrait un débat thématique de haut niveau sur la coopération entre l’ONU et les organisations régionales, en particulier pour combattre le terrorisme.  Enfin, M. Kutesa a insisté sur la nécessité de se concentrer aussi sur la revitalisation de l’Assemblée générale et la réforme urgente du Conseil de sécurité.


Source

Déclaration

Vidéo

Français

Audio

Arabe | Téléchargement

Chinese | Téléchargement

Anglais | Téléchargement

Français | Téléchargement

Russe | Téléchargement

Espagnol | Téléchargement

Sessions précédentes

  • S.E. M. Miroslav Lajčák
    Président de la 72e Session de l'Assemblée générale
  • S.E. M. Peter Thomson
    Président de la 71e session de l'Assemblée générale
  • S.E. M. Mogens Lykketoft
    Président de la 70e session de l'Assemblée générale
  • S.E. M. John W. Ashe
    Président de la 69e session de l'Assemblée générale
  • S.E. M. Vuk Jeremić
    Président de la 68e session de l'Assemblée générale
  • S.E. M. Nassir Abdulaziz Al-Nasser
    Président de la 66e session de l'Assemblée générale
  • S.E. M. Joseph Deiss
    Président de la 65e session de l'Assemblée générale
  • S.E. M. Ali Abdussalam Treki
    Président de la 64e session de l'Assemblée générale