Portugal

S.E. M. Rui Machete, Ministre d'État

27 septembre 2014 (69e session)

Statement Summary: 

M. RUI MACHETE, Ministre d’État et des affaires étrangères du Portugal, a fait remarquer que son pays était candidat à un siège au Conseil des droits de l’homme pour la période 2015-2017.  Le Portugal, a-t-il rappelé, a prouvé à travers ses actions, lors de son dernier mandat au Conseil de sécurité en 2011 et 2012, que la promotion des droits de l’homme était l’une de ses priorités.  Le pays est partie, sans réserves, à huit traités fondamentaux des droits de l’homme et à tous leurs protocoles facultatifs.

Le terrorisme, l’extrémisme et les groupes radicaux, dont l’État islamique en Iraq et au Levant (EIIL) est « un sinistre exemple », doivent être répudiés et condamnés de la façon la plus véhémente possible, a déclaré M. Machete.  À cet égard, il s’est félicité de l’adoption récente de la résolution du Conseil de sécurité sur les combattants terroristes étrangers.  La situation en Iraq ne peut pas être séparée du conflit prolongé en Syrie, où les niveaux de violence et de souffrance sont innommables.

Le Portugal préside actuellement le Forum pour le dialogue en Méditerranée occidentale (Dialogue 5+5), dont la Lybie est un partenaire important.  Préoccupé par la détérioration de la situation dans ce pays, le Ministre a estimé que la communauté internationale devait y aider le processus de transition politique et que toutes les parties libyennes devaient s’engager dans un véritable dialogue.

Les pays africains, a-t-il poursuivi, sont des partenaires politiques et commerciaux et le Portugal s’efforce de contribuer aux efforts internationaux visant à stabiliser les conflits ou à prévenir les risques sécuritaires en Afrique.  C’est ainsi qu’il participe à la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA).  Le Portugal est également prêt à participer au renforcement de la sécurité dans le golfe de Guinée et à coopérer pour renforcer les capacités maritimes des pays de la région.

Dans le même esprit, M. Machete a salué la restauration de l’ordre constitutionnel en Guinée-Bissau et proposé la création d’une force de stabilisation, basée sur la mission de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) dans ce pays, et mandatée par l’ONU.

Par ailleurs, le Portugal a récemment adopté une nouvelle stratégie maritime centrée sur la « croissance bleue » qui va dans le sens des efforts de l’ONU pour une gestion durable des océans et de leurs ressources.  Le Ministre a plaidé pour l’adoption d’un instrument international, dans le cadre de la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer, relatif à la conservation et à l’utilisation durables de la biodiversité marine dans les zones situées au-delà des juridictions nationales.  Enfin, le Portugal espère faire du portugais une langue officielle des Nations Unies.


Source

Déclaration

Vidéo

Français


Audio

Arabe | MP3

Chinois | MP3

Anglais | MP3

Français | MP3

Russe | MP3

Espagnol | MP3

Langue originale | MP3

Sessions précédentes

  • S.E. M. Marcelo Rebelo de Sousa
    Président
  • S.E. M. António Luís Santos da Costa
    Premier Ministre
  • S.E. M. Marcelo Rebelo de Sousa
    Président
  • S.E. M. Aníbal António Cavaco Silva
    Président
  • S.E. M. Rui Machete
    Ministre d'État
  • S.E. M. José Filipe Moraes Cabral
    Représentant permanent
  • S.E. M. Pedro Passos Coelho
    Premier Ministre
  • S.E. M. José Socrates
    Premier Ministre
  • S.E. M. João Gomes Cravinho
    Secrétaire aux Affaires étrangères