Myanmar

S.E. M. Wunna Maung Lwin, Ministre des affaires étrangères

29 septembre 2014 (69e session)

Statement Summary: 

M. U WUNNA MAUNG LWIN, Ministre des affaires étrangères du Myanmar, a dit que les États Membres étaient réunis alors que le monde faisait face à de nombreux défis et menaces sécuritaires qui devaient être résolus collectivement et rapidement.  La planète subit aussi le réchauffement climatique, le danger du terrorisme et l’épidémie du virus Ebola.  Les tensions et la défiance entre les grandes puissances montent et nous rappellent la rivalité de la guerre froide.  Les changements climatiques appellent des actions urgentes, a-t-il ajouté, mettant l’accent sur la nécessité d’atteindre un engagement mondial sur la protection du climat et la réduction des émissions de gaz à effet de serre, et un accord universel sur le climat à Paris en 2015.

S’agissant du programme de développement pour l’après-2015, il faut intensifier les efforts pour mettre le monde sur la voie du développement durable dans ses dimensions environnementales, sociales et économiques.  L’élimination de l’extrême pauvreté doit rester au cœur du programme.  Dans ce processus, il convient non seulement de travailler ensemble mais aussi de trouver les moyens de mise en œuvre, y compris la mobilisation des ressources financières et des technologies.

Concernant le processus de réforme au niveau national, M. Lwin a indiqué que le Myanmar avançait sur la voie de la transformation démocratique depuis trois ans, avec trois vagues de réformes politiques et économiques.  La première vague fut le changement de régime militaire vers un système démocratique et multipartite dans lequel toutes les forces politiques travaillent ensemble pour dépasser les différences à travers le dialogue.  La deuxième vague de réformes concernait les réformes des secteurs privé, économique et administratif. 

La troisième vague de réformes a été lancée avec pour objectif de jeter les bases d’un nouvel État démocratique.  L’un des chantiers en cours est la réforme constitutionnelle.  Après avoir recueilli les suggestions et les recommandations du public et des partis politiques, le comité de mise en œuvre de la réforme constitutionnelle a été créé afin de mener la réforme sur la base des recommandations reçues.

Le renforcement de la réconciliation nationale est une partie intégrale du développement national.  « Nous travaillons avec tous les groupes ethniques et armés, de bonne foi, pour parvenir à un cessez-le-feu national », a-t-il dit, notant qu’un accord a déjà été obtenu auprès de 14 groupes sur 16. 

En outre, Myanmar s’est engagé dans la lutte contre les trafics d’êtres humains, la violence fondée sur le genre et la protection des enfants.  Le Ministère de l’intérieur met actuellement en œuvre le deuxième plan quinquennal de lutte contre les trafics d’êtres humains qui s’étale de 2012 à 2016. 

Myanmar déploie enfin des efforts pour réduire la violence à laquelle se livrent deux communautés dans l’État de Rakhine.  L’histoire, la diversité et la complexité de cette question doivent être examinées avant toute conclusion hâtive.  La situation ne devrait pas être étudiée de façon superficielle.  La communauté internationale devrait apporter sa contribution de manière pragmatique et objective pour trouver une solution durable.  Un plan d’action est en cours de finalisation et sera bientôt lancé.  Au plan du développement, Myanmar a transmis, au Secrétaire général de l’ONU, sa demande d’être retiré de la liste des pays les moins avancés, a fait savoir le Ministre.


Source

Déclaration

Vidéo

Français


Audio

Arabe | MP3

Chinois | MP3

Anglais | MP3

Français | MP3

Russe | MP3

Espagnol | MP3

Sessions précédentes

  • S.E. M. Kyaw Tint Swe
    Ministre de l’Union pour le Bureau du Conseiller d’État
  • S.E. M. Henry Van Thio
    Vice-président
  • S.E. Mme Aung San Suu Kyi
    Conseiller d’État et Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Wunna Maung Lwin
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. U Wunna Maung Lwin
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Thein Sein
    Président
  • S.E. M. Wunna Maung Lwin
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. U Nyan Win
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. General Thein Sein
    Premier Ministre