Malawi

S.E. M. Arthur Peter MUTHARIKA, Président

25 septembre 2014 (69e session)

Statement Summary: 

M. ARTHUR PETER MUTHARIKA, Président du Malawi, a affirmé que les premières élections tripartites avaient eu lieu dans son pays en mai 2014, à l’issue d’un processus démocratique et pacifique.  Le Malawi a aussi célébré, au mois de juillet, le jubilé de son indépendance.  Malgré les progrès accomplis dans différents secteurs, de nombreux citoyens vivent toujours sous le seuil de pauvreté, a-t-il cependant dit. 

Le Président a rappelé que son pays avait présidé la Communauté de développement de l’Afrique australe (SADC) d’août 2013 à août 2014 et, à ce titre, œuvré pour la paix et la stabilité dans la région.  Il a mentionné à cet égard le déploiement de la brigade de force d’intervention en République démocratique du Congo (RDC) sous les auspices de la Mission de l’Organisation des Nations Unies pour la stabilisation en République démocratique du Congo (MONUSCO), qui a obtenu notamment la reddition du groupe M23. 

À Madagascar, la Communauté de développement de l’Afrique australe a aussi joué un rôle crucial dans le retour à la normale sur le plan constitutionnel.  Le Président a ensuite parlé du soutien de son pays aux efforts internationaux de désarmement, notamment pour les armes de destruction massive.

Passant à la question du développement durable, M. Mutharika a salué le caractère inclusif du processus qui conduira au programme de développement pour l’après-2015.  Le Malawi figure parmi les 50 pays qui ont mené des consultations nationales pour apporter leur contribution à ce processus.  Il a souhaité que les objectifs de développement durable tirent les leçons des Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD). 

Le Malawi, a-t-il poursuivi, est en bonne voie pour atteindre 4 des 8 OMD, à savoir ceux qui concernent la réduction de la mortalité infantile, la lutte contre le VIH/sida, l’environnement et les partenariats en faveur du développement.  La non-réalisation des autres objectifs s’explique par le manque de ressources, a-t-il indiqué. 

Il a regretté à cet égard que les donateurs n’aient pas tenu leurs promesses, avant de plaider en faveur d’un partenariat mondial efficace pour le développement.  Le Président a demandé que le programme de développement pour l’après-2015 tienne compte des besoins spécifiques et des caractéristiques des pays en développement.

Enfin, il a appelé à élargir la composition du Conseil de sécurité, tant pour les sièges de membres permanents que ceux de membres non permanents, en incluant les pays en développement dans les deux catégories.  Il a aussi souligné la nécessité de placer les femmes, les filles et les personnes handicapées au centre du programme de développement pour l’après-2015.                                                                                                                                                  


Source

Déclaration

Vidéo

Français


Audio

Arabe | MP3

Chinois | MP3

Anglais | MP3

Français | MP3

Russe | MP3

Espagnol | MP3

Sessions précédentes

  • S.E. M. Arthur Peter Mutharika
    Président
  • S.E. M. Arthur Peter Mutharika
    Président
  • S.E. M. Arthur Peter Mutharika
    Président
  • S.E. M. Arthur Peter Mutharika
    Président
  • S.E. Mme Joyce Hilda Mtila Banda
    Président
  • S.E. Mme Joyce Hilda Mtila Banda
    Président
  • S.E. M. Arthur Peter Mutharika
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Bingu Wa Mutharika
    Président
  • S.E. M. Bingu Wa Mutharika
    Président