El Salvador

S.E. M. Salvador Sánchez Cerén, Président

26 septembre 2014 (69e session)

El Salvador
Statement Summary: 

M. SALVADOR SÁNCHEZ CERÉN, Président d’El Salvador, a souligné les progrès accomplis par son pays dont témoigne l’évolution de son indice de développement.  Il a indiqué qu’El Salvador avait réduit à 13,6% la proportion des gens vivant dans l’extrême pauvreté et consacrait 14,8% de son PIB à des dépenses sociales.  Il a précisé que 93,7% des enfants salvadoriens étaient scolarisés au niveau du primaire et que le taux d’analphabétisme avait baissé de 5%.  Nous sommes parvenus à une importante diminution de la mortalité maternelle et nous avons amélioré nos systèmes sanitaires et l’accès de notre population à l’eau potable, s’est encore félicité le Président d’El Salvador.  M. Sánchez Cerén a jugé indispensable de réformer l’architecture financière internationale et les instruments de coopération internationale afin de mieux pouvoir répondre aux besoins des peuples du monde de la manière la plus transparente possible.  Il a exhorté l’ONU à maintenir les programmes et les ressources qu’elle investit en Amérique latine, et plus particulièrement en Amérique centrale, quel que soit le classement socioéconomique des pays. 

Le Président d’El Salvador a jugé indispensable de financer les efforts de développement de ces pays et tout particulièrement la mise en œuvre des objectifs de développement durable pour l’après-2015.  Il a dit l’importance de la résolution du Conseil des ministres du Système d’intégration de l’Amérique centrale (SICA) qui rappelle que le financement du développement doit tenir compte des priorités établies par les pays destinataires.  Il a déclaré que son pays mettait tout en œuvre pour améliorer la qualité de vie de ses citoyens.  À cet égard, il a indiqué que la loi sur la protection sociale universelle était un outil inestimable pour garantir des services de base en tenant compte des besoins des groupes les plus vulnérables.  M. Sánchez Cerén a exhorté la communauté internationale à aider son pays à faire face à la crise liée au flux croissant d’enfants migrants qui se rendent aux États-Unis.  Il a de ce fait exhorté les Nations Unies à reconnaître que la question des migrations devra occuper une place pertinente dans les objectifs de développement durable de l’après-2015.


Source

Déclaration

Vidéo

Français


Audio

Arabe | MP3

Chinois | MP3

Anglais | MP3

Français | MP3

Russe | MP3

Espagnol | MP3

Sessions précédentes

  • S.E. M. Salvador Sánchez Cerén
    Président
  • S.E. M. Salvador Sánchez Cerén
    Président
  • S.E. M. Salvador Sánchez Cerén
    Président
  • S.E. M. Hugo Roger Martínez Bonilla
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Carlos Mauricio Funes Cartagena
    Président
  • S.E. M. Carlos Mauricio Funes Cartagena
    Président
  • S.E. M. Carlos Mauricio Funes Cartagena
    Président
  • S.E. M. Carlos Mauricio Funes Cartagena
    Président
  • S.E. M. Carlos Mauricio Funes Cartagena
    Président