Croatie

S.E. M. Ivo JOSIPOVIĆ, Président

25 septembre 2014 (69e session)

Croatia
Statement Summary: 

M. IVO JOSIPOVIĆ, Président de la Croatie, a dit que 2015, année du soixante-dixième anniversaire des Nations Unies, serait celle de la finalisation et du lancement du programme de développement pour l’après-2015 et celle d’un éventuel accord universel sur le changement climatique.  « Si le développement durable et la protection de notre planète sont au sommet de nos efforts, d’autres problèmes requièrent notre pleine attention », a-t-il dit.  Les guerres, les conflits armés, les catastrophes naturelles, la pauvreté et d’autres menacent en effet la vie et les droits de l’homme. 

La Croatie est profondément inquiète de la situation en Ukraine où une solution pacifique reste la seule issue, a ajouté M. Josipović.  Elle est attachée à la souveraineté et à l’intégrité territoriale de l’Ukraine.  Elle est aussi gravement préoccupée par la propagation du terrorisme et de la violence dans le monde notamment au Moyen-Orient et en Afrique qui nécessite la politique de tolérance zéro et d’un effort mondial commun.  La Croatie apporte son appui aux efforts en cours pour former une coalition contre l’État islamique en Iraq et au Levant.  En outre, un accord de paix durable et stable entre Israéliens et Palestiniens est impératif, a déclaré le Président qui a plaidé pour la solution à deux États.

Cette situation globale place la question de la non-prolifération des armes de destruction massives au centre de notre attention, a continué M. Josipović.  À cet égard, la Conférence des Parties chargée d’examiner le Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires de 2015 sera importante.  La Croatie souhaite la consolidation et le renforcement du Traité.  C’est au milieu de ces problèmes que nous devons surmonter des obstacles comme le dérèglement climatique, les catastrophes naturelles, la raréfaction et la dégradation des ressources naturelles en particulier la nourriture et l’eau potable. 

Mais l’on ne peut sérieusement se concentrer sur le développement durable sans la paix et la sécurité dont la responsabilité première revient aux États eux-mêmes, les organisations régionales et internationales qui ont les moyens, ont aussi l’obligation de les aider.  La consolidation de la paix peut aider les sociétés qui sortent de conflit.  À cet effet, les femmes jouent un rôle spécifique notamment dans la réalisation d’une résolution pacifique des conflits et du développement durable.  C’est pourquoi, la Croatie organisera le 26 septembre prochain une rencontre de haut niveau aux Nations Unies sur la dimension sexospécifique du développement durable dans le contexte de redressement après-conflit.

Avant de conclure, M. Josipović a réclamé un siège supplémentaire de membre non permanent au Conseil de sécurité pour le groupe des pays d’Europe orientale dans le cadre de la réforme nécessaire du Conseil.  Mais au final, il a dit que la consolidation de l’espace européen est seulement possible lorsque l’Europe du Sud sera stable et sécurisée et lorsque tous les pays de la région seront finalement admis au sein de l’Union européenne.    
 


Source

Déclaration

Vidéo

Français


Audio

Arabe | MP3

Chinois | MP3

Anglais | MP3

Français | MP3

Russe | MP3

Espagnol | MP3

Sessions précédentes