Tchad

S.E. M. Idriss Déby Itno, Président

24 septembre 2014 (69e session)

Chad
Statement Summary: 

M. IDRISS DEBY ITNO, Président du Tchad, a souligné que l’élaboration de l’agenda pour l’après-2015 avait été l’occasion pour les États Membres de revisiter en profondeur les OMD, en y apportant des réponses appropriées.  Il a indiqué que l’Afrique avait adopté une Position Commune qui s’inscrit dans la Vision 2063 du continent.  Le Président tchadien a aussi signalé que la décision de créer des mécanismes tels que la « Capacité africaine de réaction immédiate aux crises », ou la « Force régionale africaine pour le Sahel-Sahara et l’Afrique centrale » procède de cette volonté régionale et continentale de barrer la route au phénomène du terrorisme.  M. Deby Itno a aussi exhorté les pays de la Commission du bassin du lac Tchad à prendre les mesures nécessaires pour rendre opérationnelle la Force multinationale conjointe en vue de lutter contre les activités terroriste de Boko Haram.

Le Président tchadien a ensuite évoqué la tenue à Amdjaress, au Tchad, du Forum de paix et de réconciliation « entre les frères ennemis du Darfour ».  Il s’est aussi félicité de l’organisation, à Brazzaville, du Forum sur la réconciliation et le dialogue inclusif entre « les frères centrafricains », auquel, a-t-il précisé, le Tchad a pris une part active dans la recherche de solutions aux crises.  M. Deby Itno s’est aussi réjoui du dialogue intermalien et a noté avec satisfaction le processus de réconciliation engagé au Soudan du Sud pour ramener les Sud-Soudanais « à fumer le calumet de la paix ».

Le Chef de l’État tchadien a par ailleurs constaté que la « Libye Nouvelle » peine à exister depuis la chute du régime Qadhafi et a souligné que les « frères libyens » des différentes composantes politiques et sociales doivent comprendre que la paix ne peut provenir que des Libyens eux-mêmes.  Il a dénoncé le fait que la justice pénale internationale, « au lieu d’être neutre, impartiale et indépendante », semble consacrer plutôt la pratique des deux poids, deux mesures « en ne poursuivant que les faibles ».  M. Debys Itno a aussi souligné que le débat sur la réforme du Conseil de sécurité doit être mené à son terme.

Passant à la situation nationale, le Président a fait savoir que le Tchad s’est doté d’un Plan national de développement 2013-2015 et d’un Programme national de sécurité alimentaire qui visent à rendre opérationnel un développement résilient et émergent d’ici à 2025.  Il a précisé que le plan assure à chaque Tchadien un accès adéquat aux services sociaux de base.  Un Cadre national de dialogue politique a par ailleurs été créé en 2013 et le Tchad a adhéré au Mécanisme d’évaluation par les pairs de l’Union africaine et à l’Initiative pour la transparence dans les industries extractives (ITIE).


Source

Déclaration

Vidéo

Français


Audio

Arabe | MP3

Chinois | MP3

Anglais | MP3

Français | MP3

Russe | MP3

Espagnol | MP3

Langue originale | MP3

Sessions précédentes

  • S.E. M. Mahamat Zene Cherif
    Ministre des affaires étrangères, de la coopération et de l’intégration régionale
  • S.E. M. Hissein Brahim Taha
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Idriss Déby Itno
    Président
  • S.E. M. Moussa Faki Mahamat
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Idriss Deby Itno
    Président
  • S.E. M. Moussa Faki Mahamat
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Idriss Déby Itno
    Président
  • S.E. M. Moussa Faki Mahamat
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Moussa Faki Mahamat
    Ministre des affaires étrangères