Burundi

S.E. M. Prosper Bazombanza , Vice-président

27 septembre 2014 (69e session)

Burundi
Statement Summary: 

M. PROSPER BAZOMBANZA, Vice-Président du Burundi, a déclaré que les Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) avaient constitué un pacte de solidarité mondiale dans les domaines économique et social.  Ainsi, le Burundi partage l’idée qu’il serait erroné d’abandonner les OMD et de remettre le compteur à zéro.  Au contraire, il faudrait, a-t-il estimé, poursuivre les réformes qui ont généré des progrès sans précédent et capitaliser sur ces progrès pour définir les objectifs du programme de développement pour l’après-2015 tout en renforçant le multilatéralisme et les réformes de l’ONU.  En dépit de difficultés, le Burundi, a assuré son Vice-Président, a accompli des progrès indéniables dans les domaines de l’éducation et de la santé grâce aux mesures de gratuité scolaire et des soins médicaux pour les enfants de moins de 5 ans.  Sur le plan politique, son pays continue le processus engagé pour la tenue prochaine d’élections présidentielles et générales prévues à partir du mois de mai 2015.  Grâce à l’adoption d’une feuille de route par les différents partis politiques, ces élections devraient être transparentes, libres et démocratiques, et le Code électoral a déjà été adopté par le Parlement.  La Commission électorale nationale indépendante a annoncé le calendrier électoral en juin dernier, a-t-il ajouté.

Au niveau de la bonne gouvernance, le Vice-Président est revenu sur les institutions mises en place au cours de la présente législature comme la Commission nationale indépendante des droits de l’homme et l’Institution de l’Ombudsman ainsi que la stratégie de lutte contre la corruption.  Il s’agit d’une œuvre de longue haleine et ce qui est important c’est qu’il existe une volonté politique pour aller de l’avant, a estimé le Vice-Président.  Le Parlement a adopté une loi relative à la Commission Vérité et Réconciliation, prévue par l’Accord d’Arusha de 2000, et des consultations sont en cours pour l’élection de ses 11 commissaires. En outre, une commission ad hoc chargée de la sélection des candidats vient d’être mise en place par consensus général.  Pour ce qui est de la consolidation de l’aide au Burundi, le Vice-Président a fait observer que le Bureau des Nations Unies au Burundi terminera son mandat au 31 décembre 2014 pour transférer ses responsabilités à une équipe de pays des Nations Unies.  Le programme conjoint de transition a été présenté à l’organe habilité en mai 2014, dans les bureaux de l’ONU au Burundi.  Un comité de pilotage conjoint et une équipe technique de transition sont entrés en fonctions.

Au plan économique, le Burundi a tenu, en 2013, deux conférences sectorielles sur les domaines prioritaires, a indiqué le Vice-Président, en précisant que les résultats étaient mitigés.  C’est pourquoi, il a lancé un appel aux partenaires représentés ici pour qu’ils honorent les engagements pris lors de la Conférence de 2012 à Genève.  Pour l’après-2015, le Burundi axe ses efforts sur des secteurs clefs comme la bonne gouvernance, les inégalités, la croissance économique et l’emploi, l’accès aux services sociaux de base et la sécurité alimentaire.

Le Gouvernement du Burundi continuera à travailler au-delà de 2015, à redoubler d’efforts pour sauvegarder et renforcer les principes et les valeurs contenus dans la déclaration du millénaire qui constitue une fondation solide pour le programme de développement pour l’après-2015.


Source

Déclaration

Vidéo

Français


Audio

Arabe | MP3

Chinois | MP3

Anglais | MP3

Français | MP3

Russe | MP3

Espagnol | MP3

Sessions précédentes

  • S.E. M. Ezéchiel Nibigira
    Ministre des affaires étrangères et de la coopération internationale
  • S.E. M. Alain Aimé Nyamitwe
    Ministre des affaires étrangères et de la coopération internationale
  • S.E. M. Alain Aimé Nyamitwe
    Ministre des relations extérieures
  • S.E. M. Joseph Butore
    Vice-président
  • S.E. M. Laurent Kavakure
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Thérence Sinunguruza
    Vice-président
  • S.E. M. Pierre Nkurunziza
    Président
  • S.E. M. Gervais Rufyikiri
    Vice-président
  • S.E. M. Gabriel Ntisezerana
    Vice-président