Belize

S.E. M. Wilfred Elrington Attorney General, Ministre des affaires étrangères

30 septembre 2014 (69e session)

Belize
Statement Summary: 

M. WILFRED ELRINGTON, Procureur général et Ministre des affaires étrangères et du commerce extérieur du Belize, a fait remarquer que les petits pays comme le sien étaient désavantagés par un manque de ressources et de capacités humaines, financières, scientifiques et technologiques.  Sans l’appui des pays développés et des agences multilatérales, le Belize aura du mal à réaliser les objectifs de développement pour l’après-2015.  Or, depuis la crise financière de 2008, il y a une lassitude des donateurs et une tendance à l’isolationnisme et à l’égocentrisme qui menace le financement du nouveau programme de développement, a-t-il averti.

Particulièrement préoccupé par le phénomène « apocalyptique » et les menaces existentielles des changements climatiques, M. Elrington a regretté l’absence de volonté politique des gros émetteurs de gaz à effet de serre.  Le Belize est déjà frappé par le blanchiment des coraux, l’érosion des côtes et les inondations et, l’année prochaine, le pays connaîtra une sécheresse grave.  Il a toutefois espéré qu’un accord solide sera signé à Paris en 2015.

Compte tenu de ses ressources limitées, le Belize a donné la priorité aux logements, à l’éducation, à la santé et à l’emploi.  Il s’est également employé à trouver une solution pacifique à son différend territorial avec le Guatemala en saisissant la Cour internationale de Justice (CIJ).  Par ailleurs, le Ministre a salué la décision récente de la Communauté des États d’Amérique latine et des Caraïbes (CELAC) de désigner la région comme « Zone de paix ».  Pour sa part, le pays vit dans la paix et l’harmonie depuis 33 ans.

Grâce à sa collaboration avec le Venezuela et l’initiative Petrocaribe, le Gouvernement a pu investir dans des infrastructures et des programmes sociaux qui bénéficient à l’ensemble de la population.  En outre, la première Banque nationale du Belize a été inaugurée il y a un an.  Le pays cherche à promouvoir l’investissement étranger direct dans les domaines de l’extraction du pétrole, de l’agrobusiness et de l’énergie et du tourisme renouvelables.

Il y a quelques jours, a indiqué M. Elrington, l’Envoyé spécial de son pays a organisé l’une des plus grandes réunions de premières dames et épouses de chefs d’État et de gouvernement sur le thème de l’autonomisation des femmes et des filles. 


Source

Déclaration

Vidéo

Français


Audio

Arabe | MP3

Chinois | MP3

Anglais | MP3

Français | MP3

Russe | MP3

Espagnol | MP3

Sessions précédentes

  • S.E. M. Wilfred Elrington
    Ministre des affaires étrangères et du commerce international
  • S.E. M. Wilfred Elrington
    Ministre des affaires étrangères et du commerce international
  • S.E. M. Wilfred Elrington
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Wilfred Elrington
    Ministre des affaires étrangères et du commerce international
  • S.E. M. Wilfred Elrington
    Ministre des affaires étrangères et du commerce international
  • S.E. M. Wilfred Elrington
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Wilfred Elrington
    Ministre des affaires étrangères et du commerce international
  • S.E. M. Wilfred Elrington
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. The Honourable Wilfred Elrington
    Procureur général