Andorre

S.E. M. Antoni Martí Petit, Chef de gouvernement

27 septembre 2014 (69e session)

Andorra
Statement Summary: 

ANTONI MARTI PETIT, Chef de Gouvernement de la Principauté d’Andorre, a déclaré que les deux guerres mondiales avaient démontré le caractère dangereux de l’unilatéralisme et que l’ONU était née de cette prise de conscience.  Toute solution s’éloignant des principes fondateurs de l’Organisation est vouée à l’échec, a-t-il assuré. C’est pourquoi son pays défend par exemple un règlement pacifique du conflit israélo-palestinien qui aboutisse à la coexistence pacifique de deux Etats dans des frontières sûres et reconnues.  Pour M. Petit, la situation en Iraq et en Syrie, où l’extrémisme de l’État islamique en Iraq et au Levant «  EIIL » s’est installé, exige une action de la communauté internationale et le refus de toute impunité.  Sur ce point, l’éducation et la sensibilisation sont deux instruments permettant une prise de conscience de la citoyenneté mondiale, a souligné le Chef du gouvernement. 

Pour sa part, a-t-il dit, Andorre a participé à l’Initiative mondiale Education pour tous, lancée par le Secrétaire général, et qui réconcilie les actions entreprises aux niveaux local et mondial.  Les citoyens d’Andorre peuvent avoir accès à l’éducation publique en France, en Espagne et en Andorre, ce qui représente un atout incomparable pour la diversité linguistique et multiculturelle, dont notre pays est sorti renforcé, s’est enorgueilli M. Petit.  Rappelant que son pays avait massivement ouvert l’économie d’Andorre aux investissements étrangers, il a indiqué tous les droits économiques existants des citoyens a été élargis à l’ensemble des étrangers présents sur le sol, en partant du principe qu’une société à deux vitesses était une société inacceptable.

C’est dans la lutte contre le changement climatique que nous constatons, plus que n’importe où ailleurs, l’impératif du multilatéralisme, a-t-il poursuivi.  « Dans les années à venir, nous nous efforcerons de développer des énergies renouvelables, mais sans un engagement au niveau mondial pour réduire les émissions de gaz à effet de serre, les efforts consentis au niveau national ne connaîtront jamais le succès », a-t-il prévenu.  L’heure était venue, a-t-il dit par ailleurs, de se mobiliser contre l’épidémie d’Ebola et de venir en aide à la Sierra Leone, au Liberia et à la Guinée.


Source

Déclaration

Vidéo

Français


Audio

Arabe | MP3

Chinois | MP3

Anglais | MP3

Français | MP3

Russe | MP3

Espagnol | MP3

Sessions précédentes

  • S.E. M. Antoni Martí Petit
    Chef de gouvernement
  • S.E. M. Antoni Martí Petit
    Premier Ministre
  • S.E. M. Antoni Martí Petit
    Premier Ministre
  • S.E. M. Antoni Marti Petit
    Chef de gouvernement
  • S.E. M. Antoni Martí Petit
    Chef de gouvernement
  • S.E. M. Gilbert Saboya Sunyé
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Gilbert Saboya Sunyé
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Jaume Bartumeu Cassany
    Chef de gouvernement
  • S.E. M. Xavier Espot Miró
    Ministre des affaires étrangères