Afghanistan

S.E. M. Zarar Ahmad Osmani, Ministre des affaires étrangères

27 septembre 2014 (69e session)

S.E. M.Zarar Ahmad Osmani

UN Photo / Téléchargement

Résumé de la déclaration : 

M. ZARAR AHMAD OSMANI, Ministre des affaires étrangères de l’Afghanistan, s’est d’abord réjoui de la réussite de l’élection présidentielle ayant porté au pouvoir le futur président, M. Mohammad Ashraf Ghani Ahmadzi, qui prêtera serment le 29 septembre.  Il a voulu voir dans cette étape la preuve que son pays est sur la voie de l’appropriation nationale, même si, a-t-il reconnu, l’Afghanistan reste confronté à de nombreux défis en matière de sécurité et sur le plan économique.  Pour les relever, il s’est dit confiant dans le fait que le prochain gouvernement pourrait compter sur le soutien de la vaste majorité des Afghans. 

M. Osmani a déploré qu’au cours des 10 dernières années, le développement de son pays ait été sapé par les forces extrémistes et du terrorisme, ajoutant que seule une réponse globale permettra de venir à bout d’une menace désormais mondiale.  Remerciant au nom du peuple afghan pour l’assistance fournie au cours de la dernière décennie par la communauté internationale dans les domaines vitaux de la sécurité, de la paix et de l’essor économique, il a insisté sur la nécessité de poursuivre cette « coopération mutuelle » afin de consolider les acquis et pérenniser les partenariats.

M. Osmani a ensuite rappelé que le transfert des responsabilités aux forces nationales entamé en 2011 serait achevé à la fin de l’année.  « Les forces afghanes assurent la sécurité dans tout le pays en dépit des violences perpétrées de plus en plus souvent par des groupes armés composés de combattants étrangers », a-t-il ajouté, estimant que l’internationalisation du terrorisme au Moyen-Orient et dans d’autres régions du monde rendait l’appui de la Mission de l’OTAN en Afghanistan d’autant plus crucial.

Le Ministre afghan des affaires étrangères a également attiré l’attention sur les efforts politiques conduits par son gouvernement pour réconcilier tous les Afghans, en incitant les combattants à renoncer à la violence et à respecter la Constitution, qui consacre, a-t-il souligné, l’égalité des droits entre hommes et femmes.  Par ailleurs, sur les relations de l’Afghanistan avec les pays voisins, M. Osmani a condamné les tirs de roquettes depuis le Pakistan, « qui mettent en péril la coopération et la confiance entre nos deux nations ».

Évoquant l’avenir du pays, il a indiqué que pour s’engager sur la voie du développement durable, l’Afghanistan devrait miser sur la modernisation de son agriculture, l’exploitation, en coopération avec ses partenaires internationaux, de ses abondantes ressources naturelles, comme les minerais et les hydrocarbures, et la mise en œuvre de la Décennie de la transformation.  Sur ce dernier point, il a insisté sur la nécessité de mener de front le renforcement de la sécurité et du processus politique et de développement économique.  « À cette fin, les promesses de contributions faites en 2012 lors des Conférences de Tokyo et Chicago permettront d’accompagner les efforts du Gouvernement en matière économique et sociale. »  « L’Afghanistan aura besoin de ce soutien généreux de la part de la communauté internationale au cours des prochaines années », a-t-il déclaré.  

Enfin, revenant sur la coopération régionale, M. Osmani a souligné l’importance du Processus d’Istanbul sur la sécurité et la coopération régionales pour la paix et la stabilité en Afghanistan, qui regroupe 12 pays appuyés par 12 autres pays partenaires et pas moins de 9 organisations internationales.  « Une coopération élargie à ce niveau ne pourra que servir nos objectifs tant économiques que sécuritaires », a-t-il insisté.


Source

Déclaration

Vidéo

Français

Audio

Arabe | Téléchargement

Chinese | Téléchargement

Anglais | Téléchargement

Français | Téléchargement

Russe | Téléchargement

Espagnol | Téléchargement

Original language | Téléchargement

Sessions précédentes

  • S.E. M. Mohammad Ashraf Ghani
    Président
  • S.E. M. Sarwar Danesh
    Vice-président
  • S.E. M. Dr Abdullah Abdullah
    Chef de l'exécutif
  • S.E. M. Zalmai Rassoul
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Hâmid Karzai
    Président
  • S.E. M. Zalmai Rassoul
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Zalmai Rassoul
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Rangin Dâdfar Spantâ
    Ministre des affaires étrangères