Émirats arabes unis

 H.H. Sheikh Abdullah Bin Zayed Al Nahyan, Ministre des affaires étrangères

28 septembre 2013 (68e session)

Statement Summary: 

M. ABDULLAH BIN ZAYED AL NAHYAN, Ministre des affaires étrangères des Émirats arabes unis, s’est dit profondément déçu de l’incapacité de la communauté internationale de mettre fin à la tragédie du peuple syrien causée par les actions militaires des forces syriennes.  Il a dit que son pays continuait de fournir une aide humanitaire au peuple syrien, tout en appelant à des efforts régionaux et internationaux concertés pour répondre aux besoins humanitaires des déplacés et des réfugiés.  Le Ministre a indiqué que son pays suivait avec une grande attention les développements positifs observés en Égypte.  Il a mis l’accent sur la seconde vague de la révolution qu’a connue l’Égypte le 30 juin dernier alors que des dizaines de millions d’Égyptiens exprimaient leur volonté d’arrêter une feuille de route pour un meilleur avenir qui assurerait une démocratie inclusive fondée sur les aspirations de toutes les composantes du pays. 

Le Ministre a rappelé que le peuple palestinien attendait depuis des décennies de réaliser son autodétermination et de parvenir à un État indépendant avec Jérusalem comme capitale dans les frontières de juin 1967.  Il a salué la relance des pourparlers de paix sous les auspices des États-Unis, en espérant qu’ils conduiront à l’édification d’un État palestinien.  Mettant l’accent sur la sécurité et la stabilité de la région du Golfe, le Ministre a regretté l’occupation persistante par l’Iran, des trois îles d’Abu Musa, de la Petite et Grande Tonb.  Il a demandé la restauration de la pleine souveraineté de son pays sur ces trois îles, en estimant que les actions de l’Iran sur ces îles étaient contraires au droit international.  Il a appelé la communauté internationale à exhorter l’Iran à répondre aux appels sincères des Émirats arabes unis pour rechercher un règlement juste de ce différend par le biais de négociations directes ou en le référant à la Cour internationale de Justice.  S’agissant du programme nucléaire iranien, il a exhorté l’Iran à coopérer de manière constructive avec l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) afin de dissiper toute suspicion.  En outre, M. Abdullah Bin Zayed Al Nahyan s’est dit encouragé par l’adoption du rapport de l’examen périodique universel de son pays par le Conseil des droits de l’homme, qui a salué les progrès enregistrés dans le pays. 


Source

Droit de réponse (28 Septembre 2013)

Toutes les cartes, a rétorqué le représentant des Émirats arabes unis, démontrent au contraire que ces trois îles appartiennent à mon pays qui ne renoncera jamais à protéger son intégrité territoriale.  Les Émirats arabes unis ne reconnaîtront jamais les initiatives de l’Iran.  La stabilité du « Golfe arabique » exige des relations de bon voisinage dans le respect de l’intégrité et de la souveraineté territoriales de tous les États.

Source: GA/11430

Déclaration

Vidéo


Tribune


Audio

Arabe | MP3

Chinois | MP3

Anglais | MP3

Français | MP3

Russe | MP3

Espagnol | MP3

Langue originale | MP3

Sessions précédentes

  • S.M. Sheikh Abdullah Bin Zayed Al Nahyan
    Ministre des affaires étrangères et de la coopération internationale
  • S.M. Sheikh Abdullah Bin Zayed Al Nahyan
    Ministre des affaires étrangères
  • S.M. Sheikh Abdullah Bin Zayed Al Nahyan
    Ministre des affaires étrangères
  • S.M. Sheikh Abdullah Bin Zayed Al Nahyan
    Ministre des affaires étrangères
  • S.M. M. Abdullah Bin Zayed Al Nahyan
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Sheikh Abdullah Bin Zayed Al Nahyan
    Ministre des affaires étrangères
  • S.M. Sheikh Abdullah Bin Zayed Al Nahyan
    Ministre des affaires étrangères
  • S.M. Sheikh Abdullah Bin Zayed Al-Nahyan
    Ministre des affaires étrangères
  • S.M. Sheikh Abdullah Bin Zayed Al Nahyan
    Ministre des affaires étrangères