Tonga

S.M. M. King Tupou VI, Roi

27 septembre 2013 (68e session)

S.M. M.King Tupou VI

UN Photo / Téléchargement

Résumé de la déclaration : 

Sa Majesté le Roi TUPOU VI du Royaume de Tonga a exprimé la solidarité de Tonga envers les autres petits États insulaires en développement (PEID) qui souhaitent que le programme de développement pour l’après-2015 s’inspire des résolutions de la prochaine troisième Conférence des Nations Unies sur les PEID qui se tient en 2014 à Samoa.  Il a relevé que la manifestation de haut niveau de la soixante-huitième session de l’Assemblée générale qui va se tenir sur le thème de la coopération Sud-Sud, de la coopération triangulaire et des technologies de l’information et de la communication, venait en temps opportun et devrait avoir une valeur ajoutée dans la réalisation des objectifs de développement.  Il a rappelé que Tonga a célébré en début de ce mois le lancement de la connexion Internet à haut débit dont le pays s’est doté.  Le Roi Tupou VI a également salué l’organisation future du débat thématique de l’Assemblée générale sur l’établissement de sociétés stables et pacifiques grâce au programme de développement pour l’après-2015, étant donné la situation chaotique que vit le monde en ce moment. 

Saluant aussi le futur débat thématique sur la place de l’eau, de l’assainissement et des énergies durables dans le développement, le Souverain de Tonga a précisé que « l’énergie était le fil doré qui relie la croissance économique, améliore l’équité sociale, et crée un environnement qui permet au monde de prospérer ».  Il a ajouté que l’énergie durable est primordiale pour la réalisation des Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD), y compris en ce qui concerne l’atteinte d’objectifs tels que l’amélioration de la production alimentaire, l’approvisionnement en eau potable, la création d’emplois, et l’autonomisation de la femme, entre autres.  Le Chef d’État de Tonga a expliqué que le programme des Nations Unies consacré à l’énergie durable pour tous pourrait constituer un cadre de base pour la mise en œuvre de programmes futurs, tout en tenant compte des réalités et priorités régionales, nationales et locales.  Le Roi Tupou VI a par ailleurs regretté que 60% des fonds alloués aux projets de développement dans le Pacifique soient consacrés à la coopération technique et autres études de faisabilité, alors que 40% seulement sont destinés aux matériels et équipements dont ont besoin les pays bénéficiaires. 

 

Par ailleurs, il a salué l’initiative du Secrétaire général des Nations Unies d’organiser un sommet de haut niveau sur les changements climatiques l’an prochain, et il a invité les dirigeants des pays développés à respecter leur engagement en matière d’atténuation des effets des changements climatiques à l’horizon 2020.  Il a appelé aussi à l’inclusion de la thématique des changements climatiques dans les objectifs de développement durable, ainsi que celle de la question des océans.  En ce qui concerne les OMD, le souverain de Tonga a relevé que le Royaume de Tonga avait adopté le cadre d’accélération des OMD, qui est une initiative du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) visant à faciliter et accélérer la réalisation des OMD.  Cette mesure a permis à Tonga, a-t-il noté, d’adopter une série de mesures pour l’amélioration de la prévention et de la prise en charge de maladies non transmissibles.


Source

Déclaration

Vidéo


Audio

Arabe | Téléchargement

Chinese | Téléchargement

Anglais | Téléchargement

Français | Téléchargement

Russe | Téléchargement

Espagnol | Téléchargement

Sessions précédentes