Philippines

S.E. M. Albert F. del Rosario, Ministre des affaires étrangères

30 septembre 2013 (68e session)

Statement Summary: 

M. ALBERT DEL ROSARIO, Ministre des affaires étrangères des Philippines, a indiqué que son pays s’était engagé à travailler en faveur de la croissance inclusive, la lutte contre la corruption, la transparence et la responsabilisation, la concurrence mondiale et une meilleure utilisation des ressources, ainsi qu’à atteindre une paix durable et à respecter l’état de droit.  Les Philippines ont d’ailleurs connu une croissance sans précédent de plus de 7%.  Le Ministre a précisé que les OMD avaient été intégrés au Plan national de développement pour la période 2011-2016.

Tirant les leçons de son expérience en matière de développement, M. del Rosario a souligné l’importance d’un dispositif institutionnel fort qui soutienne pleinement les efforts menés pour atteindre les OMD.  Il faudrait aussi, a-t-il ajouté, que les politiques et programmes soient dans la même ligne que les objectifs de développement nationaux.  Il a également prôné la participation active des différentes parties prenantes, dont le secteur privé.  Le Ministre a par ailleurs conseillé de donner plus de pouvoirs aux gouvernements locaux, avant de souligner la nécessité de disposer de données précises et pertinentes aux niveaux national et local.  Il a aussi recommandé de rationaliser les efforts en matière de réduction des risques de catastrophes.

Les Philippines, a-t-il assuré, participent activement aux discussions en cours sur le développement durable pour établir les objectifs de l’après-2015.  Aux termes d’une consultation nationale sur le sujet, quatre priorités ont été fixées: les droits de l’homme; l’égalité, l’équité, l’autonomisation, la cohésion et la justice sociale; la gouvernance responsable; et le développement inclusif.  Il a proposé que le programme de développement pour l’après-2015 soit prévu sur une durée de 10 ans.

Le Ministre a ensuite abordé la question des migrations internationales, en insistant sur les droits des migrants.  Invitant à reconnaître la contribution économique des migrants, il a souhaité que les discussions se poursuivent au niveau international pour renforcer la coopération dans ce domaine et respecter la dignité humaine. 

Plaidant en faveur du respect de l’état de droit, le Ministre philippin des affaires étrangères a rappelé la Déclaration de Manille contenue dans la résolution 37/10 de l’Assemblée générale sur le règlement pacifique des différends entre États.  Il a aussi réaffirmé son soutien à la Cour internationale de Justice.  Les Philippines poursuivent le processus de paix dans le sud du pays, avec la signature de l’Accord-cadre sur Bangsamoro, a-t-il ajouté.

M. del Rosario a aussi réaffirmé l’engagement de son pays en faveur du maintien de la paix, qui se traduit, a-t-il précisé, par la fourniture de personnel aux missions de l’ONU, notamment dans le Golan occupé.  Il a conclu son intervention en soulignant les efforts des Philippines pour partager son expérience dans le domaine de la réduction des risques de catastrophes naturelles.


Source

Déclaration

Vidéo


Audio

Arabe | MP3

Chinois | MP3

Anglais | MP3

Français | MP3

Russe | MP3

Espagnol | MP3

Sessions précédentes

  • S.E. M. Alan Peter Cayetano
    Secrétaire aux Affaires étrangères
  • S.E. M. Alan Peter S. Cayetano
    Secrétaire aux Affaires étrangères
  • S.E. M. Perfecto Yasay
    Secrétaire aux Affaires étrangères
  • S.E. M. Albert Del Rosario
    Secrétaire aux Affaires étrangères
  • S.E. M. Albert Del Rosario
    Secrétaire aux Affaires étrangères
  • S.E. M. Albert F. Del Rosario
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Libran N. Cabactulan
    Représentant permanent auprès de l’ONU
  • S.E. M. Benigno Aquino III
    Président
  • S.E. M. Alberto Romulo
    Secrétaire aux Affaires étrangères