Nicaragua

S.E. M. Samuel Santos López, Ministre des affaires étrangères

30 septembre 2013 (68e session)

Statement Summary: 

M. SAMUEL SANTOS LÓPEZ, Ministre des affaires étrangères du Nicaragua, a d’emblée appelé à une réforme profonde des Nations Unies, précisant que la position de certains membres permanents du Conseil de sécurité ne devrait plus constituer un obstacle pour ce faire.  Il a rappelé que le pouvoir de l’ONU devrait pleinement s’appuyer sur l’Assemblée générale.  Il a ensuite décrié le fait que le capitalisme continue de désintégrer le bien-être aussi bien dans les pays développés que dans les pays en développement.  Le Ministre a ensuite indiqué qu’en dépit de certaines difficultés rencontrées par le Nicaragua, le pays avait réalisé « de manière concrète » les OMD, notamment grâce à des améliorations en termes de sécurité alimentaire, d’éducation, de santé et d’autonomisation des femmes.  Le Nicaragua, a-t-il ajouté, continue sa lutte contre le trafic de la drogue et de la criminalité transfrontalière organisée.  Le Ministre a donc demandé à la communauté internationale d’appuyer les efforts entrepris par les pays d’Amérique centrale pour mettre fin à ces fléaux.  Il a aussi appelé à la fin de l’embargo économique des États-Unis contre Cuba, et à la libération immédiate et inconditionnelle de ressortissants cubains emprisonnés aux États-Unis.  L’inclusion arbitraire et capricieuse de ce pays frère dans la liste unilatérale d’États qui soutiennent le terrorisme doit prendre fin, a plaidé le représentant.

Le Nicaragua appuie pleinement l’Argentine dans sa volonté de faire respecter son autorité sur les territoires des Îles Malvinas (Îles Falkland), a réaffirmé son Ministre des affaires étrangères.  Il a également souligné les avancées du processus politique au Venezuela, et a condamné les campagnes internationales tendant à l’affaiblir.  Il a en outre condamné également l’interdiction de survol de l’espace aérien de Porto Rico faite par les autorités des États-Unis, à l’encontre de l’avion transportant le Président du Venezuela, M. Nicolas Maduro, ainsi que le refus d’octroyer des visas aux ressortissants vénézuéliens qui envisagent de prendre part aux travaux de l’Assemblée générale des Nations Unies.  Le Nicaragua, a-t-il ajouté, appuie pleinement le peuple de Porto Rico dans sa volonté d’autodétermination. 

Concernant le conflit en Syrie, le Ministre a insisté sur l’importance de parvenir à une solution négociée.  Il a aussi assuré de l’appui de son pays au peuple palestinien et au peuple sahraoui dans leur quête d’autonomie et de souveraineté.  Il a, enfin, évoqué le projet du Grand Canal du Nicaragua qui devrait permettre, a-t-il expliqué, d’établir une transformation majeure dans le commerce maritime au XXe siècle, notamment en ce qui concerne les échanges entre l’Asie et les Amériques.  « Nous envisageons de créer un Canal pour la paix, pour le développement de tous les peuples, qui constituerait un héritage pour l’humanité », a plaidé le représentant.


Source

Déclaration

Vidéo


Tribune


Audio

Arabe | MP3

Chinois | MP3

Anglais | MP3

Français | MP3

Russe | MP3

Espagnol | MP3

Sessions précédentes

  • S.E. M. Denis Ronaldo Moncada Colindres
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. Mme María Rubiales de Chamorro
    Vice-Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Moises Omar Halleslevens Acevedo
    Vice-président
  • S.E. M. Moisés Omar Halleslevens Acevedo
    Vice-président
  • S.E. M. Samuel Santos López
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Samuel Santos López
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Samuel Santos López
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Samuel Santos López
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Samuel Santos López
    Ministre des affaires étrangères