Myanmar

S.E. M. U Wunna Maung Lwin, Ministre des affaires étrangères

30 septembre 2013 (68e session)

Statement Summary: 

M. WUNNA MAUNG LWIN, Ministre des affaires étrangères du Myanmar, a appelé à combler, au cours des deux prochaines années, les écarts constatés dans la mise en œuvre des OMD, tout en définissant la voie à suivre pour le développement de l’après-2015.  Il faudrait, a-t-il souligné, que l’aide internationale soutienne les efforts menés au plan national.

M. Lwin a estimé que l’ONU devrait être plus démocratique et efficace pour faire face aux défis sécuritaires et économiques.  Pour illustrer l’engagement de son pays en faveur du désarmement, il a indiqué que le Myanmar était l’auteur, chaque année depuis 1995, d’une résolution intitulée « désarmement nucléaire ».  Il a également signalé que son pays avait signé, le 17 août 2013, le Protocole additionnel au Traité sur la non-prolifération relatif à l’Accord de garanties de l’AIEA.

Le Ministre a ensuite fait valoir la transformation politique qui a été entamée, il y a deux ans et demi.  Il a assuré que les fondements solides d’une société démocratique avaient été posés et s’est réjoui que le corps législatif soit devenu fonctionnel.  Le Parlement dispose maintenant d’un comité chargé d’examiner la Constitution, a-t-il ajouté.  En outre, des amnisties ont été prononcées pour libérer des milliers de prisonniers.

M. Lwin a également assuré que la société civile était en mesure de contribuer à la culture et au dialogue.  Il a salué les progrès accomplis en matière de réconciliation nationale, notamment grâce aux accords de cessez-le-feu signés avec les groupes armés.  Le Gouvernement du Myanmar, a-t-il dit, veut lancer, dans un avenir proche, un nouveau cycle de dialogue politique au niveau central, en vue de parvenir à un accord de paix général et durable, a-t-il dit.

En ce qui concerne la réforme économique, le Ministre s’est prévalu d’une ouverture qui a permis notamment une libéralisation de l’économie et un développement centré sur les personnes.  Il a également fait part des efforts menés afin de lutter contre la corruption.  Le Gouvernement du Myanmar, a-t-il ajouté, se concentre aussi sur le développement du secteur privé. 

Par ailleurs, le Ministre a fait part des mesures prises pour conserver le caractère multiracial et multiconfessionnel du pays.  « Il y a toujours des personnes qui font obstacle aux efforts entrepris », a-t-il dit, avant d’assurer que le Myanmar ne laissera personne profiter de l’ouverture politique pour engager des violences entre les différentes communautés ethniques et religieuses.  Le Gouvernement du Myanmar, a-t-il assuré, encourage le dialogue interreligieux dans le pays.


Source

Déclaration

Vidéo


Audio

Arabe | MP3

Chinois | MP3

Anglais | MP3

Français | MP3

Russe | MP3

Espagnol | MP3

Sessions précédentes

  • S.E. M. Kyaw Tint Swe
    Ministre de l’Union pour le Bureau du Conseiller d’État
  • S.E. M. Henry Van Thio
    Vice-président
  • S.E. Mme Aung San Suu Kyi
    Conseiller d’État et Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Wunna Maung Lwin
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Wunna Maung Lwin
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Thein Sein
    Président
  • S.E. M. Wunna Maung Lwin
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. U Nyan Win
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. General Thein Sein
    Premier Ministre