Monaco

 His Serene Highness Prince Albert II,

24 septembre 2013 (68e session)

His Serene Highness Prince Albert II

UN Photo / Téléchargement

Résumé de la déclaration : 

Le Prince ALBERT II (Monaco) a déclaré que c’est dans un contexte international sombre que nous allons définir le programme de développement pour l’après-2015.  L’insécurité croissante caractérisée par la fragmentation des sociétés menace les progrès accomplis dans de nombreux domaines et entraîne des instabilités régionales multidimensionnelles susceptibles d’approfondir encore les clivages existants.  Les récents attentats perpétrés au Kenya, au Pakistan et en Iraq en sont la choquante illustration.  Ils nous rappellent que plusieurs régions du monde sont encore sujettes à des attaques terroristes meurtrières, a-t-il expliqué.

Pour la Syrie, le nombre de civils déplacés ou réfugiés dans les pays limitrophes est consternant.  Un nouveau seuil a été franchi avec l’utilisation d’armes chimiques, violation gravissime du droit international que « nous ne pouvons tolérer ».  Monaco joint sa voix à ceux qui prônent un règlement politique du conflit à la lumière notamment du récent accord sur le contrôle et la destruction des stocks d’armes chimiques en Syrie.  Les responsables de ces actes ne peuvent rester impunis, a dit Le Prince Albert II de Monaco.  Il a plaidé à ce que le Comité international de la Croix-Rouge ait accès aux populations dans le besoin et soit assuré de pouvoir conduire ses activités en toute sécurité.

L’évolution des facteurs qui engendrent des situations d’urgence humanitaire suscite en effet que nous examinions les dispositifs d’interventions de l’ONU, a-t-il estimé.  Le Bureau des affaires humanitaires doit avoir les moyens et les ressources nécessaires pour exécuter le mandat qui lui a été attribué, a défendu le Prince Albert II de Monaco. 

S’agissant des Objectifs du Millénaire pour le développement, la manifestation spéciale qui lui sera consacrée devra être une occasion de réitérer « notre engagement à éliminer la pauvreté et à redoubler d’efforts en vue d’accélérer la marche vers leur réalisation », a-t-il ajouté.  Il a dit en outre qu’une politique de coopération internationale doit répondre au plus près aux intérêts des pays les moins avancés (PMA) afin que le cercle vertueux du développement puisse s’enclencher et aboutir à la construction d’un monde plus juste, plus stable et moins inégalitaire.  À cet effet, il est urgent d’accélérer la mise en œuvre du plan d’action adopté en 2011 à Istanbul, lors de la quatrième Conférence des Nations Unies.

En ce qui concerne le programme de développement pour l’après-2015, il doit être capable de répondre de manière efficace aux exigences de la nouvelle réalité notamment aux changements climatiques.  Il n’y a pas d’autre alternative que de définir un nouveau paradigme parce qu’au rythme actuel, si nous ne modifions pas nos comportements, l’équivalent de deux globes terrestres serait nécessaire pour prendre en compte les besoins de la population mondiale.  

Avant de terminer, le Prince Albert II s’est engagé, à nouveau, à promouvoir le rôle des océans dans la définition du programme de développement pour l’après-2015 et a réitéré son soutien en faveur d’un objectif de développement durable consacré aux océans.  « Il me paraît essentiel que la communauté internationale se penche rapidement sur le statut de la mer, et sur l’opportunité de développer la mise en place d’aires marines protégées, en particulier dans les régions polaires », a-t-il conclu.


Source

Déclaration

Vidéo

Français

Audio

Arabe | Téléchargement

Chinese | Téléchargement

Anglais | Téléchargement

Français | Téléchargement

Espagnol | Téléchargement

Sessions précédentes

  • S.M. Prince Albert II
    Prince
  • S.E. M. Serge Telle
    Chef de gouvernement
  • S.E. M. Gilles Tonelli
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. José Badia
    Ministre des relations extérieures
  • S.E. M. José Badia
    Ministre des relations extérieures
  • S.E. M. José Badia
    Ministre des relations extérieures
  • S.E. Mme Isabelle Picco
    Représentant permanent
  • S.M. Albert II
    Prince