Iraq

S.E. M. Khudheir Mussa Al-khuzaie, Vice-président

27 septembre 2013 (68e session)

Iraq
Statement Summary: 

M. KHUDHEIR MUSSA AL-KHUZAIE, Vice-Président d’Iraq, s’est félicité des progrès réalisés par son pays en matière de développement.  Il a notamment rappelé que le taux de chômage avait reculé en 2012 en Iraq pour y atteindre 11% de la population active, et il a mis en avant le doublement du revenu moyen par habitant, qui atteint 6 000 dollars des États-Unis en 2012.  Il a par ailleurs appelé à une plus grande coopération entre les pays dits du Nord et ceux du Sud, et notamment pour que les obligations et les engagements qu’ont pris les pays donateurs en matière financière soient remplis.  M. Al-Khuzaie a en outre exhorté les pays développés à ne pas s’opposer aux transferts de technologies vers les pays en développement, afin de permettre à ceux-ci de mieux aborder la mondialisation et ses défis.  En ce qui concerne le programme de développement pour l’après-2015, il s’est dit optimiste quant aux résultats du Groupe de travail crée par le Sommet Rio+20 sur le financement du développement, notamment en matière de structures de financement et de soutien technique. 

Le Vice-Président iraquien a néanmoins déclaré que le développement durable ne saurait être atteint tant que perdurera le terrorisme organisé.  « Ce fléau a fait de l’extrémisme sa philosophie, de la mort son œuvre, de la violence sa marque, et de la haine sa culture », a-t-il affirmé en appelant le monde entier à s’unir pour y faire échec.  Le constat est le même en ce qui concerne la guerre, qui freine le progrès et le développement, et devrait laisser la place à la paix et à la négociation.  À ce titre, il a une nouvelle fois appelé les États Membres à adopter l’initiative de paix iraquienne en ce qui concerne le conflit syrien qui « représente une menace sérieuse pour la stabilité, la sécurité et l’intégrité territoriale » de l’Iraq.  Cette volonté de promouvoir la paix fait partie intégrante de la politique de son pays en toute matière, a dit M. Al-Khuzaie.  « Cette approche est le fruit des 20 ans de sanctions internationales qui ont frappé l’Iraq en raison des agissements du dictateur déchu Saddam Hussein », a-t-il affirmé.  Il s’est à ce titre félicité de l’adoption par le Conseil de sécurité, de la résolution numéro 2107 mettant fin aux obligations imposées à son pays, aux termes de ce texte adopté sous le Chapitre VII de la Charte des Nations Unies.

 

Il a également tenu à exprimer sa solidarité avec les causes arabes et notamment celle du peuple palestinien, qui est toujours victime de l’oppression systématique et de l’occupation.  À cet égard, il a appelé à l’établissement d’un État palestinien viable et indépendant.  M. Al-Khuzaie a conclu son intervention en prônant la pleine application du Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires afin que le Moyen-Orient devienne une zone exempte d’armes nucléaires. 


Source

Déclaration

Vidéo


Tribune


Audio

Arabe | MP3

Chinois | MP3

Anglais | MP3

Français | MP3

Russe | MP3

Espagnol | MP3

Sessions précédentes

  • S.E. M. Ibrahim Abdulkarim Al-Jafari
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Ibrahim Abdulkarim Al-Jafari
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Haider Al-Abadi
    Premier Ministre
  • S.E. M. Haider Al Abadi
    Premier Ministre
  • S.E. M. Mohammed Fuad Masum
    Président
  • S.E. M. Khudier Alkhuzae
    Président
  • S.E. M. Jalal Talabani
    Président
  • S.E. M. Jalal Talabani
    Président
  • S.E. M. Jalal Talabani
    Président