Cuba

S.E. M. Bruno Rodriguez Parrilla, Ministre des affaires étrangères

26 septembre 2013 (68e session)

Cuba
Statement Summary: 

Au nom de la Communauté d’Amérique latine et des Caraïbes (CELAC), M. BRUNO RODRIGUÉZ PARILLA,Ministre des affaires étrangères de Cuba, a indiqué que lors de sa dernière Réunion de haut niveau sur le désarmement nucléaire, la CELAC a exprimé sa préoccupation face à la menace nucléaire et souligné la nécessité urgente d’avancer vers le désarmement et l’élimination totale des armes nucléaires.  Pour la première fois, a-t-il aussi indiqué, la CELAC a présenté une initiative commune au Conseil des droits de l’homme sur le droit à la paix qui devrait donner lieu à une déclaration à soumettre pour approbation à l’Assemblée générale.  La CELAC a aussi réitéré son appui à des négociations entre l’Argentine et le Royaume-Uni, et entre le Gouvernement colombien et les FARC. 

La CELAC, a poursuivi le Ministre, n’a pas manqué de souligner le caractère latino-américain de Porto-Rico et de prendre note des résolutions de l’ONU.  Rejetant le terrorisme, la CELAC a appelé à une solution politique du conflit syrien.  Elle a renouvelé sa coopération avec Haïti et condamné vigoureusement le sort qui a été réservé au Président de la Bolivie lors de son voyage en Europe.  La CELAC rend une nouvelle fois hommage à un de ses principaux fondateurs et promoteurs, le Président Hugo Chavez du Venezuela et se félicite de l’élection du pape François. 

 

Le CECLAC déclare aussi, a dit le Ministre, que l’espionnage mondial dont certaines de ses membres ont été victimes est une violation des droits de ses citoyens, du principe de souveraineté des États et du droit international.  La CELAC souligne l’importance du programme de développement pour l’après-2015 qui devrait avoir des objectifs volontaires, universels, clairs, quantifiables et conformes aux réalités nationales, avec pour but d’éliminer la pauvreté et de promouvoir le développement durable. 

Ce nouveau cadre doit être inclusif, transparent et conforme aux engagements pris par les pays développés en matière d’aide publique au développement (APD), et encourager la coopération Sud-Sud ainsi que la coopération triangulaire sur des questions multisectorielles et avec la participation de tous les acteurs sociaux.  Enfin, sur les changements climatiques, la CELAC applaudit l’adoption de la seconde période du Protocole de Kyoto malgré l’absence manifeste de volonté politique chez plusieurs nations développées qui ont empêché les accords sur les ressources financières additionnelles et prévisibles et sur les mécanismes de transfert de technologies.


Source

Déclaration

Vidéo


Audio

Arabe | MP3

Chinois | MP3

Anglais | MP3

Français | MP3

Russe | MP3

Espagnol | MP3

Sessions précédentes

  • S.E. M. Miguel Díaz-Canel Bermúdez
    Président du Conseil
  • S.E. M. Bruno Rodríguez Parrilla
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Bruno Eduardo Rodríguez Parrilla
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Raúl Castro Ruz
    Président
  • S.E. M. Bruno Rodríguez Parrilla
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Bruno Rodriguez Parrilla
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Bruno Rodríguez Parrilla
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Bruno Rodríguez Parrilla
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Bruno Rodriguez Parrilla
    Ministre des affaires étrangères