Bangladesh

S.E. Mme Sheikh Hasina, Premier Ministre

27 septembre 2013 (68e session)

Bangladesh
Statement Summary: 

Mme SHEIKH HASINA, Premier Ministre du Bangladesh, a indiqué que le Bangladesh avait soumis un document aux Nations Unies en rapport avec le programme de développement pour l’après-2015.  Ce document, a-t-elle expliqué, comprend des indications sur les objectifs socioéconomiques et environnementaux à considérer, ainsi que les ressources nécessaires pour y parvenir.  Elle a déclaré que l’objectif du Bangladesh est de devenir un pays à revenu intermédiaire, et elle a affirmé que le pays avait déjà réalisé les Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) 1, 2, 3, 4, 5 et 6.  Elle a également relevé que le taux de pauvreté au Bangladesh est passé de 56,6% en 1991 à 26% aujourd’hui, tandis que la croissance se situe aux environs de 6,4% pour les quatre dernières années.  Mme Sheikh Hasina a cité d’autres avancées dans le domaine économique, autant de succès qui ont permis au pays de recevoir des distinctions comme le Prix de l’ONU pour les OMD ou encore le prix de l’alimentation de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) en 2013.

Le Premier Ministre bangladais a par la suite noté que le vrai développement passe par l’éducation et par l’autonomisation des femmes.  Elle a indiqué que la nouvelle politique d’éducation du Bangladesh dispose que les filles ont droit à l’éducation primaire et secondaire gratuite, tandis que plus de 11 millions d’élèves parmi les plus pauvres reçoivent des bourses mensuelles.  Elle a en outre affirmé que 14 000 femmes font partie des élus des assemblées locales, alors que 70 sont parlementaires au niveau national et que 5 sont ministres.  Elle s’est vantée du fait que le Bangladesh est le seul pays au monde ayant des femmes aux postes de premier ministre, de président du Parlement et de chef de l’opposition.

 

Mme Sheikh Hasina a par ailleurs rappelé que le Bangladesh fait face à de nombreuses catastrophes naturelles, et que les perspectives semblent sombres du fait des changements climatiques.  Si la température venait à augmenter d’un degré Celsius, a-t-elle expliqué, cela pourrait conduire à une augmentation d’un mètre du niveau des mers, ce qui entrainerait l’immersion du cinquième de la superficie du pays, poussant ainsi près de 30 millions de personnes à se déplacer.  Elle a, en outre, invité l’Assemblée générale à adopter une résolution sur la promotion des langues maternelles qu’elle considère comme des véhicules de paix, de culture et de développement.  Elle a ensuite appelé la communauté internationale à soutenir les tribunaux qui jugent les auteurs d’exactions qui ont eu lieu durant la guerre de libération du Bangladesh en 1971.  Elle a également condamné les actes de terrorisme, comme ceux qui l’ont personnellement visée en 2004, ou celui qui a ôté la vie à son père le 15 août 1975.  Elle a enfin exhorté la communauté internationale à la promotion de la culture et du dialogue interculturel dans le cadre de la paix et du développement pour l’après-2015.


Source

Déclaration

Vidéo


Tribune


Audio

Arabe | MP3

Chinois | MP3

Anglais | MP3

Français | MP3

Russe | MP3

Espagnol | MP3

Langue originale | MP3

Sessions précédentes