Angola

S.E. M. Manuel Domingos Vicente, Vice-président

27 septembre 2013 (68e session)

Angola
Statement Summary: 

M. MANUEL DOMINGOS VICENTE, Vice-Président de l’Angola, s’est félicité de la signature, le 13 février, à Addis-Abeba, de l’Accord-cadre pour la paix, la sécurité et la coopération en République démocratique du Congo et dans la région des Grands Lacs, y voyant « le mécanisme le plus approprié » pour trouver une résolution pacifique au conflit qui sévit dans ce pays et garantir la stabilité de la région.  Il a ensuite fait part des préoccupations de l’Angola au sujet de l’escalade de la violence en Égypte et a appelé l’Union africaine à trouver une issue à la crise.  Il a également engagé la communauté internationale à trouver une issue pacifique au conflit en Syrie pour ensuite exprimer le souci de son pays en ce qui concerne le manque de progrès réalisés pour trouver une solution à la question du Sahara occidental.  M. Domingos Vicente s’est cependant félicité de la normalisation des cadres juridiques et constitutionnels survenus dans plusieurs pays africains, se réjouissant plus particulièrement de l’élection démocratique, au Mali, du Président Ibrahim Boubacar Keïta.

Le Vice-Président de l’Angola a ensuite fait observer que les répercussions de la crise financière internationale se faisaient ressentir « d’une manière dramatique » en Afrique où, a-t-il indiqué, la coexistence de la pauvreté et de conflits armés est marquée.  Il a estimé que dans ce contexte, les discussions entourant l’élaboration du programme de développement pour l’après-2015 sont d’autant plus urgentes, et a suggéré que l’Assemblée générale organise, au cours de cette session, des réunions régionales afin de permettre aux dirigeants de définir leur position « d’un point de vue régional ».  Ces débats seraient ensuite suivis d’une réunion générale, a-t-il ajouté.  M. Domingos Vicente a également insisté sur la nécessité de prendre les mesures qui s’imposent pour renforcer l’appui international en faveur du développement durable et augmenter la quantité de ressources financières qui sont versées au budget de l’ONU.

M. Domingos Vicente a par ailleurs indiqué que l’Angola connait actuellement une période de consolidation de ses institutions démocratiques et de sa stabilité macroéconomique grâce à la mise en œuvre d’une stratégie de diversification de l’économie pour la période 2013-2017.  Il a assuré qu’en acceptant de faire partie du programme des pays éligibles pour être radiés de la catégorie des pays les moins avancés, l’Angola accorde la priorité à la diversification de sa production nationale, à la croissance équilibrée des différents secteurs de son économie, à la promotion de l’emploi et à la réduction de sa dépendance aux importations de biens manufacturés.  L’accent est aussi mis sur une meilleure exportation des produits du secteur pétrolier.  Le Vice-Président a reconnu qu’il reste encore beaucoup à faire pour réaliser les Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) en Angola et a indiqué que son gouvernement continue d’élaborer des programmes de réduction des inégalités sociales et d’accorder la priorité à l’élimination de la pauvreté et de la faim.  Il a ensuite fait savoir que la réhabilitation et la modernisation des principales infrastructures du pays, notamment les voies et moyens de transport, l’approvisionnement en eau et en électricité, ainsi que les réseaux d’assainissement et de télécommunication, demeurent un défi à relever.


Source

Déclaration

Vidéo


Tribune


Audio

Arabe | MP3

Chinois | MP3

Anglais | MP3

Français | MP3

Russe | MP3

Espagnol | MP3

Sessions précédentes

  • S.E. M. João Manuel Gonçalves Lourenço
    Président
  • S.E. M. Ismael A. Gaspar Martins
    Représentant permanent auprès de l’ONU
  • S.E. M. Manuel Domingos Vicente
    Vice-président
  • S.E. M. Manuel Domingos Vicente
    Vice-président
  • S.E. M. Manuel Vicente
    Vice-président
  • S.E. M. Ismael Abraao Gaspar Martins
    Représentant permanent auprès de l’ONU
  • S.E. M. Georges Rebelo Chikoti
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. George Rebelo Chicoti
    Secrétaire d'État
  • S.E. M. Assunçaõ Afonso dos Anjos
    Ministre des relations extérieures