Déclaration
    Arabie saoudite
    Son Altesse
    Prince Saud Al-Faisal
    Ministre des affaires étrangères

    Résumé

    Prince SAOUD AL-FAYSAL BIN ABDELAZIZ AL-SAOUD, Ministre des affaires étrangères de l’Arabie saoudite, a tout d’abord souligné que la capacité de l’Organisation des Nations Unies à relever les défis qui l’attendent nécessitait une modernisation de ses principaux organes, en particulier l’Assemblée générale, le Conseil de sécurité et le Conseil économique et social (ECOSOC).  Il a ensuite passé en revue plusieurs conflits qui demeurent des sources de défis permanents pour l’ONU, citant notamment le conflit arabo-palestinien.  À cet égard, il a réaffirmé la nécessité de répondre aux aspirations légitimes du peuple palestinien, en particulier à leur droit d’établir un État indépendant avec Jérusalem comme capitale.  Il a aussi engagé la communauté internationale à apporter tout son soutien à l’Autorité palestinienne.

    En ce qui concerne la Syrie, M. Bin Abdulaziz Al-Saoud a regretté le fait que ce régime continue de croire qu’il peut poursuivre son processus d’oppression et entendre contrôler la situation sans aucun égard vis-à-vis des pertes humaines.  Il a également rappelé que cette situation se poursuivait alors que la communauté internationale reste les bras croisés en raison de la division du Conseil de sécurité, de l’échec de toutes les initiatives internationales ou arabes et, aussi, en raison de l’intransigeance et de l’arrogance du régime syrien lui-même.  Il a souligné que le succès de la tâche du nouveau Représentant spécial conjoint des Nations Unies et de la Ligue des États arabes, M. Lakhdar Brahimi, ne saurait être réel « sans l’aide nécessaire du Conseil de sécurité ».

    Le Ministre des affaires étrangères a ensuite appelé la communauté internationale à soutenir le Yémen et ses dirigeants dans leurs efforts de transition pacifique à la crise politique.  « Ceux-ci doivent s’opposer à toute intervention étrangère dans leurs affaires internes », a-t-il réaffirmé.  Le Ministre a émis l’espoir que la communauté internationale fournisse une aide à ce pays pour qu’il puisse atteindre ses objectifs.  S’agissant de l’Iran, il a souligné que son pays appuyait les efforts du Groupe des 5+1 en vue de trouver une issue à la crise.  Il a exhorté l’Iran à mettre en œuvre les résolutions pertinentes du Conseil de sécurité et autoriser le contrôle de ses installations nucléaires.  Il a également rappelé l’importance de faire du Moyen-Orient une zone exempte d’armes nucléaires et a demandé à Israël de placer ses installations nucléaires sous le régime d’inspection et de sauvegarde de l’AIEA.  Enfin, le Ministre a également considéré que l’Iran devrait mettre fin à son occupation des îles appartenant aux Émirats arabes unis.  « Un règlement à cette question peut être trouvé par le biais des relations bilatérales ou de la Cour internationale de Justice », a-t-il souligné. 

    Source :
    http://www.un.org/press/fr/2012/AG11296.doc.htm

    Déclaration complète

    Lire la déclaration complète, en PDF.

    Déclaration en arabe
    Déclaration en anglais

    Photo

    Portrait de (titres de civilité + nom) Son Altesse Prince Saud Al-Faisal (Ministre des affaires étrangères), Arabie saoudite
    Photo ONU

    Sessions antérieures

    Accéder aux déclarations faites lors des débats généraux des années passées.