Déclaration
    Pérou
    Son Excellence
    Rafael Roncagliolo Orbegoso
    Ministre des affaires étrangères
    Kaltura
    Video player cover image

    Résumé

    M. RAFAEL RONCAGLIOLO ORBEGOSO, Ministre des affaires étrangères du Pérou, a condamné, une fois de plus, l’embargo imposé à Cuba et regretté que le différend entre l’Argentine et le Royaume-Uni à propos des « Îles Malouines » ne soit toujours pas réglé.  Il a souhaité une réforme urgente du Conseil de sécurité pour refléter les réalités du XIXe  siècle.  Rappelant l’adhésion de son pays à plusieurs Conventions de l’ONU, le Ministre a rappelé que le Pérou a organisé, en juin dernier, une conférence internationale des Ministres des affaires étrangères et des chefs des agences nationales spécialisées contre le problème mondial des drogues afin de relancer un dialogue politique gelé depuis 20 ans.

    Le Pérou préside en ce moment l’Union sud-américaine des nations et veut consolider l’Amérique du Sud comme une zone de paix et de citoyenneté démocratique.  C’est déjà une zone exempte d’armes nucléaires et, a espéré le Ministre, ce sera bientôt aussi une zone exempte de mines antipersonnel.  Dans quelques jours, le Pérou accueillera le troisième Sommet des pays arabes et d’Amérique du Sud.  Sur le plan économique, le pays a connu en 2011 une croissance de 6,92% et s’est fixé comme priorité l’intégration sociale.  Dans la foulée de Rio+20, le Pérou estime que l’Agenda pour le développement post-2015 doit faire converger les Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) et les objectifs de développement durable.

    Source :
    http://www.un.org/press/fr/2012/AG11295.doc.htm

    Déclaration complète

    Lire la déclaration complète, en PDF.

    Déclaration en anglais
    Déclaration en espagnol

    Photo

    Portrait de (titres de civilité + nom) Son Excellence Rafael Roncagliolo Orbegoso (Ministre des affaires étrangères), Pérou
    Photo ONU

    Sessions antérieures

    Accéder aux déclarations faites lors des débats généraux des années passées.