Panama

S.E. M. Ricardo Martinelli Berrocal, Président

25 septembre 2012 (67e session)

Statement Summary: 

M. RICARDO MARTINELLI BERROCAL, Président du Panama, a fait remarquer combien les conflits internationaux continuaient à représenter des défis pour la communauté internationale et le droit des nations à coexister en paix.  « Tous les pays du monde partagent la responsabilité du maintien de la paix et de la sécurité internationales.  De même, tous les conflits à travers le monde peuvent trouver une issue pacifique », a-t-il estimé.  À cet effet, il a mis l’accent sur le multilatéralisme, la médiation, le dialogue et la nécessité de reconnaître de façon légitime les droits de toutes les parties à un conflit, ainsi que sur l’importance pour chacune d’elles de remplir leurs obligations dans un esprit sincère, généreux et soucieux de solutions équitables et permanentes.

 

Pour toutes ces raisons, le Président panaméen a considéré que la Palestine avait le droit d’être reconnue en tant qu’État et qu’elle devait résoudre ses différends avec son voisin, Israël.  Il s’est dit préoccupé par « l’escalade de la violence au Moyen-Orient », ainsi que par la crise grave qui perdure en Syrie depuis plus d’un an.  Il a lancé un appel respectueux à toutes les parties afin qu’elles trouvent une solution juste et permanente.  Il a aussi condamné les attaques récentes perpétrées contre le personnel diplomatique et les missions à l’étranger.

« En tant que pays multiculturel et démilitarisé, le Panama a une longue expérience dans le règlement pacifique des différends internationaux et il s’agit là de sa contribution à un monde pacifique », a poursuivi son Président.  Il a précisé qu’en 2013, le Panama accueillera une série de réunions internationales, dont le Congrès international de la langue espagnole, la Conférence des États parties à la Convention des Nations Unies contre la corruption, ainsi que le Sommet ibéro-américain des 22 pays de la péninsule.  Ces réunions se tiendront en outre dans le contexte des 500 ans de la découverte de la « mer du Sud », devenu l’océan Pacifique, qui permit au Panama de devenir l’un des premiers pôles des Amériques.

Cette année, le Panama apportera également son soutien à la communauté internationale et aux Nations Unies à travers deux projets ambitieux: le Centre régional des Nations Unies pour les Caraïbes et l’Amérique latine, qui accueillera 16 sièges régionaux et sous-régionaux de l’ONU, et le Centre logistique régional d’aide humanitaire pour les Amériques.  M. Berrocal a insisté sur l’importance de l’éducation dans le règlement des conflits.  « Le monde doit avancer dans ce domaine car l’éducation fait de nous des libres penseurs et nous aide à comprendre et à respecter les idées d’autrui.  Elle aide aussi à accepter les différentes cultures et à comprendre que nos différences ne font pas de nous des ennemis », a-t-il conclu. 


Source

Déclaration

Vidéo

Sessions précédentes

  • S.E. M. Juan Carlos Varela Rodríguez
    Président
  • S.E. M. Juan Carlos Varela Rodríguez
    Président
  • S.E. M. Juan Carlos Varela Rodríguez
    Président
  • S.E. M. Juan Carlos Varela Rodríguez
    Président
  • S.E. M. Juan Carlos VARELA RODRÍGUEZ
    Président
  • S.E. M. Ricardo Martinelli Berrocal
    Président
  • S.E. M. Francisco Alvarez de Soto
    Vice-chancellier
  • S.E. M. Ricardo Martinelli Berrocal
    Président
  • S.E. M. Ricardo Martinelli Berrocal
    Président