Myanmar

S.E. M. Thein Sein, Président

27 septembre 2012 (67e session)

Statement Summary: 

M. THEIN SEIN, Président du Myanmar, a déclaré que son pays progressait sur la voie de la démocratie, « même si cela n’a pas été une tâche facile ».  En peu de temps, le système de gouvernement autoritaire, où les pouvoirs administratif, législatif et judiciaire étaient centralisés, a été abandonné.  Un Gouvernement démocratique et un Parlement solide ont été mis en place. 

Le Président a cité l’amnistie des prisonniers et le retour dans la dignité des forces politiques exilées.  Des élections libres, justes et transparentes ont eu lieu en 2012.  La censure des médias a été abolie et l’accès à l’Internet est libre.  En outre, les travailleurs et les employeurs peuvent s’organiser et le peuple en général participe au processus politique.

M. Sein a félicité la principale figure de l’opposition, Daw Aung San Suu Kyi, qui est maintenant membre du Parlement, où elle préside le Comité sur l’état de droit et la stabilité. 

Pour le Président, le progrès politique renforce la légitimité du Myanmar.  Des lois sont promulguées en tenant compte du fait que le développement économique ne doit pas accentuer la différence entre riches et pauvres.  Il faut protéger les droits des citoyens et l’environnement.  M. Sein a assuré que les investissements dans les secteurs extractifs comme l’énergie faisaient l’objet d’une attention particulière pour garantir la transparence et l’impartialité.

Par ailleurs, le Myanmar s’attaque aux difficultés qui existent depuis longtemps dans les régions des nationalités ethniques.  Des accords de cessez-le-feu ont été conclus avec 10 groupes armés.  Le Président a assuré que les négociations de paix au niveau national se poursuivraient jusqu’à l’obtention d’un accord final pour mettre un terme aux hostilités armées.  Évoquant la récente violence dans l’État de Rakhine, il a indiqué qu’une Commission d’enquête nationale indépendante dont la composition reflète toutes les religions au Myanmar avait été créée et que des représentants de la communauté internationale avaient pu se rendre sur place.  Le Myanmar a le droit de sécuriser ses frontières et de protéger sa souveraineté, a toutefois fait valoir M. Sein. 

Le processus de transformation démocratique du Myanmar est complexe, a conclu le Président, qui a sollicité la patience et la compréhension de la communauté internationale et de son propre peuple.


Source

Déclaration

Vidéo

Sessions précédentes

  • S.E. M. Kyaw Tint Swe
    Ministre de l’Union pour le Bureau du Conseiller d’État
  • S.E. M. Henry Van Thio
    Vice-président
  • S.E. Mme Aung San Suu Kyi
    Conseiller d’État et Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Wunna Maung Lwin
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Wunna Maung Lwin
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. U Wunna Maung Lwin
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Wunna Maung Lwin
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. U Nyan Win
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. General Thein Sein
    Premier Ministre