Lesotho

S.E. M. Thomas Motsoahae Thabane, Premier Ministre

27 septembre 2012 (67e session)

Lesotho
Statement Summary: 

M. MOTSOAHAE THOMAS THABANE, Premier Ministre du Royaume de Lesotho, a indiqué que sans le système multilatéral, il est difficile de faire face aux nombreux défis du monde même si on connaît les solutions.  Il a déploré que malgré les leçons de l’histoire, il y ait encore des pays qui croient résoudre les problèmes politiques par la guerre et la coercition.  Le Premier Ministre a fait part de la crainte du monde quant aux menaces de guerre entre les pays occidentaux et l’Iran à propos du programme nucléaire de ce drenier.  Cette crise peut être résolue par les négociations, le respect de la souveraineté et la reconnaissance des droits et de la légitimité de toutes les parties, a-t-il déclaré. 

Il s’est également dit attristé par la montée des tensions entre la Chine et le Japon et les a encouragés à résoudre leurs différends par un dialogue pacifique.  Au Moyen-Orient, M. Thabane a renouvelé son appel à la solution à deux États, et en Amérique latine, il a appelé à la levée de l’embargo sur Cuba.  Pour ce qui est de la crise en Syrie, M. Thabane a demandé au Gouvernement syrien d’accepter les aspirations légitimes de son peuple « avant qu’il ne soit trop tard », tout en demandant aux autres pays d’arrêter d’interférer dans les affaires intérieures de la Syrie puisque « les vraies révolutions n’ont pas besoin de parrains étrangers ». 

S’agissant de l’Afrique, le Premier Ministre a demandé au Maroc de coopérer avec la communauté internationale et de faciliter l’indépendance et l’autodétermination du Sahara occidental.  L’Afrique travaille d’arrache pied pour se débarrasser des guerres et des conflits, a-t-il souligné, en exhortant la communauté internationale à appliquer la tolérance zéro face à tout régime qui prend le pouvoir par des voies anticonstitutionnelles.  À travers le monde, a-t-il poursuivi, la répression politique et militaire combinée à l’intolérance religieuse fait planer durablement le spectre du terrorisme.  La communauté internationale doit s’attaquer à ces problèmes à la racine. 

Sur un autre plan, le Lesotho croit que la Cour internationale de Justice joue un rôle important dans les résolutions pacifiques des conflits et le respect de l’ordre juridique international.

Le Premier Ministre a indiqué que le monde affronte d’autres problèmes encore plus graves liés aux changements climatiques.  En août dernier, le Gouvernement du Lesotho a été obligé de se déclarer en situation de crise alimentaire et de faire appel à l’aide de la communauté internationale.  Il a demandé qu’on arrête de dresser un parallèle entre les Objectifs du Millénaire pour le développement et les objectifs de développement durable. 


Source

Déclaration

Vidéo

Sessions précédentes

  • S.E. M. Thomas Motsoahae Thabane
    Premier Ministre
  • S.E. M. Motsoahae Thomas Thabane
    Premier Ministre
  • S.E. M. Pakalitha Bethuel Mosisili
    Premier Ministre
  • S.E. M. Pakalitha Bethuel Mosisili
    Premier Ministre
  • S.E. M. Mohlabi Kenneth Tsekoa
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Motsoahae Thomas Thabane
    Premier Ministre
  • S.E. M. Pakalitha Bethuel Mosisili
    Premier Ministre
  • S.E. M. Pakalitha Bethuel Mosisili
    Premier Ministre
  • S.E. M. Pakalitha Bethuel Mosisili
    Premier Ministre