Kenya

S.E. M. Mwai Kibaki, Président

26 septembre 2012 (67e session)

Kenya
Statement Summary: 

M. MWAI KIBAKI, Président du Kenya, a déclaré que ces 10 dernières années, le Kenya a vécu une période de démocratie durable.  Ceci a permis à notre pays de faire de nombreux progrès en matière d’état de droit, de construction d’infrastructures, de lutte contre le VIH/sida, le paludisme, la tuberculose et les maladies infantiles.  Mais les Kényans reconnaissent qu’il reste beaucoup à faire en matière de lutte contre les maladies et le chômage, a indiqué M. Kibaki.

 

Le Kenya soutient les efforts déployés par l’Union africaine en vue de trouver des solutions aux conflits qui affectent encore certaines parties du continent africain, et déplore la souffrance des populations de la corne de l’Afrique et de la région des Grands-Lacs, sans oublier celle des populations du Moyen-Orient depuis trop longtemps victimes d’injustice, a dit le Président kényan, en rappelant les positions qu’il a exprimées dans son intervention au cours de la Réunion de haut niveau sur l’état de droit, tenue hier aux Nations Unies.  Le Kenya se réjouit de la décision du Secrétaire général d’organiser des rencontres de haut niveau au courant de cette semaine afin de trouver des solutions aux violences et tensions qui affectent la Somalie, la République démocratique du Congo ainsi que le Soudan et le Soudan du Sud.  M. Kibaki a rappelé que son pays a déployé des troupes au sein de l’AMISOM, qui opère en Somalie.  Nous sommes heureux que cette action porte des fruits, a-t-il dit, en référence à la libération de vastes portions du territoire somalien, dont la capitale, où l’AMISOM a repoussé les combattants d’Al-Chabaab.

Nous sommes préoccupés par le blocage du processus de paix entre la Palestine et Israël, a ajouté M. Kibaki.  À ce sujet, le Kenya appuie la solution à deux États à l’instar de nombreux pays du monde, a-t-il indiqué, en regrettant le manque de progrès sur la question.

Sur un autre plan, celui du développement, le Président Kibaki a salué les engagements pris au cours de la Conférence des Nations Unies sur le développement durable, tenue à Rio de Janeiro, au Brésil, cette année.  Mais, a-t-il dit, nous sommes conscients que de nombreux problèmes existent, et que certains sont déjà sources de futurs conflits, comme l’eau, la terre, les forêts, les rivières, les fleuves et les lacs.  La préservation de l’environnement et la lutte contre les changements climatiques demeurent aussi des préoccupations majeures.  « Nous devons attaquer les sources de tout conflit avant qu’il n’éclate et trouver des solutions et des résolutions pacifiques aux tensions auxquelles le monde fait face », a dit le Président du Kenya.


Source

Déclaration

Vidéo

Sessions précédentes

  • S.E. M. Uhuru Kenyatta
    Président
  • S.E. Mme Amina Chawahir Mohamed
    Secrétaire aux affaires étrangères et au commerce international
  • S.E. M. William Ruto
    Vice-président
  • S.E. M. Uhuru Kenyatta
    Président
  • S.E. M. Uhuru Kenyatta
    Président
  • S.E. M. Mwai Kibaki
    Président
  • S.E. M. Mwai Kibaki
    Président
  • S.E. M. Raila Amollo Odinga
    Premier Ministre