Kazakhstan

S.E. M. Kairat Umarov, Ministre des affaires étrangères

29 septembre 2012 (67e session)

Kazakhstan
Statement Summary: 

M. KAIRAT UMAROV, Ministre par intérim des affaires étrangères du Kazakhstan, a expliqué que la menace de prolifération de l’arme nucléaire et le spectre de l’acquisition par des terroristes était l’un des plus grands défis auxquels fait face l’humanité.  Les pays ont pourtant tout intérêt à renoncer à l’arme nucléaire, a-t-il dit, en donnant l’exemple de son pays dans ce domaine.  Le Kazakhstan a en effet fermé le plus grand site d’essais nucléaires à Semipalatinsk en 1991, alors qu’il détenait le quatrième plus grand arsenal nucléaire.  Grâce à ces efforts, nous avons gagné en prospérité et en stabilité, a-t-il assuré.

 

Le Ministre a aussi soutenu la proposition du Secrétaire général d’adopter une convention sur les armes nucléaires.  Il a rappelé que le Président de son pays a appelé à l’adoption d’une déclaration universelle d’un monde exempt d’armes nucléaires.  Dans ce contexte, il s’est félicité du dialogue constructif en cours avec les cinq puissances nucléaires en vue de signer un protocole sur les garanties négatives de sécurité aux États parties au Traité de Semipalatinsk instaurant une zone exempte d’armes nucléaires en Asie centrale.  Il a en outre souhaité que soit établie une zone de ce type au Moyen-Orient.  Le Kazakhstan espère pouvoir accueillir sur son territoire une banque internationale d’uranium faiblement enrichi sous les auspices de l’AIEA, a-t-il ajouté.

Le Ministre a ensuite indiqué que son pays luttait activement contre le terrorisme international et le trafic de drogues, dans le cadre de l’Organisation du Traité de sécurité collective et d’autres instances régionales.  En outre, le Kazakhstan accueille le Centre d’information et de coordination des Nations Unies pour la région d’Asie.

M. Umarov a également soutenu les efforts menés pour trouver une solution pacifique en Syrie et prévenir une catastrophe humanitaire.  Il a aussi demandé de respecter les principes de souveraineté et de non-ingérence dans les affaires intérieures de ce pays.  Le Kazakhstan appelle également à lever les obstacles au processus de négociation concernant la Palestine.  Il a aussi souhaité que le dialogue constructif se poursuive au sujet de l’Iran.  La communauté doit soutenir les efforts de reconstruction en Afghanistan, auxquels son pays participe activement.

Passant à la question de l’énergie, le Ministre a expliqué que l’avenir de sa région dépendait du développement de systèmes de pipelines de pétrole et de gaz pour livrer les ressources en hydrocarbures à l’Europe et à l’Asie.  Pour donner suite à la Conférence des Nations Unies sur le développement durable (Rio+20), il a annoncé que la capitale de son pays, Astana, allait accueillir une exposition internationale sur l’énergie du futur.


Source

Déclaration

Vidéo

Sessions précédentes

  • S.E. M. Kairat Abdrakhmanov
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Kairat Abdrakhmanov
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Erlan Idrissov
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Nursultan Nazarbayev
    Président
  • S.E. M. Erlan A. Idrissov
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Erlan A. Idrissov
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Nursultan Nazarbayev
    Président
  • S.E. M. Kanat Saudabayev
    Secrétaire d'État
  • S.E. M. Kanat Saudabayev
    Secrétaire d'État