Belize

S.E. M. Wilfred Elrington, Ministre des affaires étrangères

1 Octobre 2012 (67e session)

Belize
Statement Summary: 

M. WILFRED P. ELRINGTON, Ministre des affaires étrangères et du commerce extérieur de Belize, commentant le thème du débat général de l’Assemblée générale sur le règlement des différends par des moyens pacifiques, a annoncé que les Gouvernements du Belize et du Guatemala avaient accepté la recommandation du Secrétaire général de l’Organisation des États américains (OEA) concernant le contentieux frontalier, un référendum relatif au recours de la Cour internationale de Justice (CIJ) devant être organisé le 6 octobre 2013 simultanément dans les deux pays.  Le règlement de ce différend territorial entre le Belize et le Guatemala ne contribuera pas seulement à renforcer la paix et la sécurité de la sous-région mais consolidera également le processus d’intégration régionale, a-t-il observé.

Le Ministre, qui a également passé en revue les politiques suivies par son gouvernement pour lutter contre la pauvreté, a mis l’accent sur la coopération étroite entretenue par le Belize avec les groupements sous-régionaux, tels que l’Organisation des États américains (OEA), la Communauté des Caraïbes (CARICOM), le Système d’intégration de l’Amérique centrale (SICA) ou la Communauté des États d’Amérique latine et des Caraïbes (CELAC) sur des questions comme la lutte contre les effets des changements climatiques, la sécurité ou le développement économique.  M. Erlington a affirmé, en particulier, que son pays était fier d’accueillir le Centre de la CARICOM sur les changements climatiques, chargé de fournir des conseils techniques et scientifiques et qui a exécuté avec succès des projets d’adaptation et d’atténuation et sensibilisé sur les impacts des changements climatiques.

Enfin, le Ministre a regretté profondément qu’en dépit de ce qui semblait être un consensus émergeant sur ce sujet et de l’urgence de la situation, un accord n’ait pu être conclu concernant un traité sur le commerce des armes.  Il a rappelé à cet égard que sa région, l’Amérique centrale et les Caraïbes, était considérée depuis longtemps comme l’une des plus violentes du monde, avec des taux d’homicide qui, a-t-il dit, ont atteint des niveaux de crise.


Source

Déclaration

Vidéo

Sessions précédentes

  • S.E. M. Wilfred Elrington
    Ministre des affaires étrangères et du commerce international
  • S.E. M. Wilfred Elrington
    Ministre des affaires étrangères et du commerce international
  • S.E. M. Wilfred Elrington
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Wilfred Elrington
    Ministre des affaires étrangères et du commerce international
  • S.E. M. Wilfred Elrington Attorney General
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Wilfred Elrington
    Ministre des affaires étrangères et du commerce international
  • S.E. M. Wilfred Elrington
    Ministre des affaires étrangères et du commerce international
  • S.E. M. Wilfred Elrington
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. The Honourable Wilfred Elrington
    Procureur général